Secteurs scientifiques de la MS&T

, Read this page in English , Partager

Les attachés pour la Science et la Technologie sont des professeurs, chercheurs ou ingénieurs dotés d’une solide compétence, ce qui permet à la MS&T de couvrir un large spectre de spécialités scientifiques.

  • Spatial

    Placé sous l’autorité directe de son Excellence M. l’ambassadeur en tant que service spatial, le bureau du CNES, travaille en étroite collaboration avec le service pour la science et la technologie de l’ambassade et au-delà, avec l’ensemble des services du dispositif diplomatique établi aux Etats-Unis. Le bureau du CNES publie régulièrement une revue de presse, ainsi que des notes sur le spatial américain et la coopération franco-américaine. Lire la suite

  • Innovation et transfert de technologie

    Aux Etats-Unis, la commercialisation de produits issus de la recherche dans des secteurs stratégiques comme les Sciences de la Vie ou les TIC est soutenue massivement par le gouvernement fédéral et les Etats. Il s’agit réellement d’un enjeu majeur en terme de développement économique. Suite au Bayh Dole Act (1980) et depuis les 15 dernières années, on constate également une politique volontariste des universités pour protéger et valoriser les résultats de leurs travaux. Lire la suite

  • Nouvelles Technologies de l’Information, Communication et Sécurité

    Les technologies de l’information contribuent pour une large part à la croissance économique qu’a connue les Etats-Unis pendant les deux précédentes décennies, et continuent à jouer un rôle moteur dans la reprise de l’économie américaine. Le marché des NTICS est large en soi, mais aussi par la présence de plus en plus massive de ses composants dans d’autres technologies : bio-techs, santé, alimentation, transport, etc. Le leadership américain en technologies de l’information (informatique, télécommunications, multimédia) et en microtechnologies (microélectronique, microsystèmes) se manifeste de façons multiples et variées. Lire la suite

  • Energie et Environnement

    Le secteur Energie et Environnement est localisé à Washington, DC afin de mieux prendre en compte la dimension fortement politique et stratégique du domaine, bien qu’il ait vocation à couvrir le territoire américain dans son entier. Le domaine scientifique couvert par le secteur est fortement transversal. Il implique des acteurs dans tous les champs de la recherche. Enfin, les implications socio-économiques sont un moteur puissant de définition des priorités de la R&D et de l’éducation dans ce domaine. Lire la suite

  • Politique Scientifique, Recherche Universitaire, Etudes Doctorales

    Les échanges d’étudiants gradués, de chercheurs et d’entrepreneurs sont un élément fondamental de la coopération scientifique et technique. Ils constituent la base sur laquelle se matérialisent les collaborations et se mettent en place des partenariats de recherche durables.Retour ligne automatique. L’étude de la politique scientifique américaine vient compléter l’activité de ce secteur. Lire la suite

  • Recherche agronomique, science des aliments et technologies vertes

    Le Midwest possède plusieurs des meilleurs collèges d’agriculture du pays (University of Illinois Urbana-Champaign, Purdue University en Indiana, University of Wisconsin à Madison, Michigan State University à East Lansing, Ohio State University à Columbus, Iowa State University à Ames). Ceci s’explique historiquement : fondées, dans la seconde moitié du XIXème siècle, comme des écoles publiques d’agriculture et de machinisme agricole (Land Grant Universities), ces collèges sont devenus de nos jours des universités publiques polyvalentes qui ont gardé une excellence en agronomie (doublée par d’excellentes écoles vétérinaires) et en ingénierie. Lire la suite

  • Sciences de la Vie

    Le secteur des Sciences de la Vie et de la Santé représente un enjeu stratégique international en termes économiques et sociaux. Dans ce secteur, les Etats-Unis occupent une position de plus en plus prépondérante. La recherche en biologie aux Etats-Unis est le plus souvent concentrée dans des « clusters » construits autour de grands établissements universitaires et instituts de recherche (Boston, Philadelphie, San Diego, San Francisco,..). Ces clusters attirent 60% des financements du NIH (National Institute of Health) pour la recherche, 67% des brevets issus des biotechnologies, 95% des sommes investies dans des partenariats et 75% des entreprises de biotechnologies de plus de 100 employés. Lire la suite

  • Sciences Physiques et Nanotechnologies

    Les Etats-Unis sont à ce jour la nation qui investit le plus dans le domaine des Nanosciences et Nanotechnologies (N&N) avec plus de 1,35 milliards de dollars de subventions du gouvernement fédéral en 2007, et qui détient une position de leader aussi bien au niveau de la production scientifique que de la valorisation de la recherche, sous forme de brevets ou de mise en place de start-up. Lire la suite