6ème Forum Mondial de l’Eau : la Mission Scientifique de Chicago mobilisée

, Read this page in English , Partager

Tous les trois ans depuis 1997, le Forum Mondial de l’Eau mobilise les imaginations, les innovations, les compétences et les savoir-faire, pour faire avancer la cause de l’eau.

La 6ème édition de ce rassemblement international ouvre ses portes à Marseille, le 12 mars 2012, avec l’ambition de voir émerger de réelles solutions pour relever le triple défi de la croissance démographique, du changement climatique et de la pression sur les ressources naturelles. Emblème de rassemblement et d’ouverture, le Forum accueille des représentants du monde politique (gouvernements locaux ou nationaux) comme de la société civile (ONG, chercheurs, étudiants…) : plus de 140 délégations ministérielles et 600 organisations sont présentes pour échanger durant les 800h de rencontres et de débats.

Innovation de cette édition, une Plate-forme des Solutions a été mise en ligne pour accueillir les contributions scientifiques et techniques des acteurs voulant s’impliquer dans le devenir de l’eau. Ce sont 12 priorités d’actions autour de l’eau qui ont été sélectionnées par les organisateurs du Forum pour orienter le travail. Chacune de ces priorités est traduite en objectifs-cibles, c’est à dire en objectifs concrets et réalisables (réalistes et limités dans le temps). Un point d’orgue est mis cette année aux actions de terrain et aux avancées effectives : le Forum de la cité phocéenne ne se contente pas de simples déclarations d’intention.

A cette occasion, le bureau de Chicago de la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux États-Unis organise en collaboration avec le Water for Food Institute (Université du Nebraska) une rencontre franco-américaine en marge du Forum, le mardi 13 mars de 16h00 à 17h30. Cette rencontre a pour but de renforcer les liens entre les communautés scientifiques des deux pays et d’encourager de nouveaux partenariats. Des experts reconnus sont attendus tant du côté américain (USDA, USGS, universités…) que du côté français (CNRS, ONEMA, BRGM, INRA, …). Notre bureau a également permis la participation au Forum de deux hauts décideurs américains, spécialistes de l’eau dans la région du Midwest : Susan Hedman (Administratrice régionale de l’EPA) et David Naftzger (Directeur du Council of Great Lakes Governors). Mme Susan Hedman prend part à une table ronde de haut niveau intitulée « économie verte et croissance verte » le 13 mars au matin. Elle a également l’occasion de présenter, le jeudi suivant, l’accord signé entre les États-Unis et le Canada concernant la qualité de l’eau des Grands Lacs. David Naftzger quant à lui s’implique dans le « Processus politique des Autorités Locales et Régionales » organisé par le Conseil mondial de l’eau, l’Organisation des Régions Unies/FOGAR et le Réseau des Gouvernements Locaux pour le Développement Durable (nrg4SD). Cette intervention porte sur le thème de la prévention des conflits liés à l’eau par le développement de la coopération entre acteurs régionaux.

Ces actions s’inscrivent dans une perspective de long terme : deux évènements franco-américains sur le thème de la gestion de l’eau et du changement climatique ont été organisés précédemment, l’un en mai 2010 à Purdue (IN) visant à initier des projets collaboratifs entre scientifiques français et américains sur les thématiques de l’eau, de l’agriculture et du changement climatique, et l’autre en juillet 2011 à Montpellier, avec pour objectif de faire le bilan des travaux réalisés et promouvoir ces projets auprès d’investisseurs potentiels.