Fiche CURIE+ : Panorama de la Recherche aux Etats-Unis

, Partager

La Fiche Curie Recherche, ou Fiche Curie +, présente un panorama de la recherche aux Etats-Unis. Avec des informations qualitatives et quantitatives sur l’état de la science et de la technologie, ce document présente une synthèse des acteurs, des données et du fonctionnement de la recherche aux Etats-Unis.

Ce document fait partie d’une base documentaire du ministère en charge des affaires étrangères qui présente pour chaque pays une description du fonctionnement de l’enseignement supérieur d’une part (Fiche Curie) et le fonctionnement de la recherche d’autre part (Fiche Curie +) selon un canevas standardisé et commun au monde entier. Les Fiches Curie Enseignement supérieur sont disponibles sur le site internet France Diplomatie.

La Fiche Curie + Etats-Unis comprend 6 parties :

- Les deux premières parties décrivent le fonctionnement général de la R&D américaine. La première partie est centrée sur la gouvernance et présente les organes fédéraux qui coordonnent l’action fédérale ainsi que les institutions qui influencent les orientations des politiques de la R&D aux Etats-Unis. La deuxième partie présente les moyens financiers (évolution des dépenses, acteurs et modes de financement) ainsi que les moyens humains (démographie, rémunération, secteurs d’emploi, place des docteurs dans l’économie et égalité de genre).

- Les trois parties suivantes sont dédiées aux trois grandes catégories d’acteurs de la R&D américaine. Ainsi la troisième partie est centrée sur les organismes fédéraux de la recherche aux Etats-Unis. La quatrième partie est dédiée aux universités de recherche, l’acteur central de la recherche aux Etats-Unis. La cinquième partie s’intéresse à la R&D dans les entreprises américaines.

- La dernière partie décrit la coopération internationale scientifique des Etats-Unis dans le monde, avec l’Union Européenne et avec la France. Cette partie s’intéresse aux moyens et résultats de la coopération scientifique et de la mobilité. Elle décrit le fonctionnement de la coopération avec l’Union Européenne et les outils de la coopération scientifique entre la France et les Etats Unis (implantations et représentations aux Etats-Unis, accords et programmes de coopération scientifique et de mobilité).

Vous pouvez consulter la Fiche Curie + par partie dans les articles ci-dessous ou bien télécharger le document en entier en cliquant ici :

  • Introduction

    Les Etats-Unis sont un acteur de premier plan pour la recherche et le développement technologique (R&D).
    La gouvernance de la recherche reste fondamentalement différente de celle de la France, en l’absence de ministère de la recherche unique : les départements et agences se répartissent l’effort de recherche, coordonnés depuis le Congrès et la Maison Blanche (Office of Science and Technology Policy, OSTP). Deux grandes agences de moyens, la National Science Foundation (NSF) et les National Institutes of Health (NIH), occupent une place centrale dans la recherche fédérale américaine. Read more

  • Organisation et gouvernance de la recherche et de la technologie

    En matière de gouvernance, l’organisation institutionnelle américaine connaît une forte distinction entre les branches exécutive et législative. La branche exécutive n’est pas non plus unifiée : l’administration dépend directement de la Maison Blanche (Executive Office of the White House), ou des 15 ministères (departements), ou encore d’agences indépendantes. La gouvernance de la recherche reprend ces divisions : le Congrès contrôle finement les dépenses, la Maison Blanche détient un large pouvoir d’initiative et de coordination, les agences et départements se répartissent la gestion de l’activité de R&D publique. Read more

  • Moyens

    La recherche américaine dépend à la fois des larges moyens financiers mis à son service et d’une main d’œuvre très qualifiée. Ces moyens dépendent de différents acteurs, fédéraux comme privés (à but lucratif ou non) : ils interviennent de façon différenciée selon que l’on s’intéresse à la recherche fondamentale, à la recherche appliquée ou au développement technologique. Ils interagissent en réseau : financement et exécution de la recherche se complètent. Read more

  • Réalisation de la recherche dans les organismes fédéraux, domaines et production scientifique

    La réalisation de la recherche aux Etats-Unis se fait dans les universités et les entreprises (c.f. partie V et VI) mais également dans des organismes de recherche fédéraux : agences, départements et « FFRDC ». La recherche américaine devance les autres pays du monde en termes de production, mais se voit concurrencée par les nouveaux pays industrialisés. Cette productivité s’accompagne d’un très fort impact des publications scientifiques américaines. Read more

  • Recherche et enseignement supérieur

    Le système d’enseignement supérieur américain se caractérise par une grande diversité avec plus de 4 700 établissements recensés (écoles privées, colleges, teaching universities…) . Seule une minorité de ces établissements allouent des moyens significatifs aux activités de recherche : ce sont les research universities (aussi appelées « doctoral universities »). Read more

  • Recherche et entreprises

    Le secteur marchand effectue la majorité des activités de recherche et développement (R&D) aux États-Unis. Il intervient dans les secteurs de la recherche appliquée et fondamentale mais surtout au service du développement technologique (innovation). La recherche « privée » aux Etats-Unis n’est pas déconnectée de l’intervention publique : elle fait l’objet de nombreuses politiques de soutien et d’incitations, voire de son financement sur fonds fédéraux. Les politiques incitatives peuvent être des contrats, de crédits d’impôts, ou de partenariats publics-privés. Read more

  • Coopération internationale

    La coopération internationale scientifique des Etats-Unis est très active : elle se traduit par de nombreuses co-publications d’articles scientifiques en partenariat avec des équipes internationales, d’importants investissements d’entreprises étrangères dans la R&D, des actions de financement de la R&D à l’étranger par les entreprises américaines, ainsi que par la mobilité entrante et sortante des chercheurs. Read more

  • Conclusion

    L’organisation de la R&D aux Etats-Unis se distingue de celle de la France par de nombreux aspects. La gouvernance de la recherche est nettement moins centralisée qu’en France, bien que la Maison Blanche et le Congrès des Etats-Unis exercent un rôle important de financement et de coordination. Comme en France, les universités sont les acteurs centraux de la recherche fondamentale tandis que la recherche appliquée et le développement technologique sont principalement financés et réalisés par les entreprises. Read more