Fil de Marianne - CNRS / INSERM

, Partager

Le Fil de Marianne, dont le premier numéro a été diffusé en janvier 2006, est destiné principalement aux étudiants et chercheurs français et francophones installés en Amérique du Nord.
Il informe sur les différentes possibilités de carrière dans le monde de la recherche française ainsi que les possibilités d’établir des liens avec celle-ci, notamment par le biais de projets ou d’actions de mobilité.

Il n’y a pas de condition de nationalité, de diplôme, de fonction ou de localisation géographique pour s’y abonner. Pour s’abonner, veuillez compléter le formulaire d’inscription.


  • Le Fil de Marianne #285

    Le professeur Hugues de Thé du laboratoire Pathologie et virologie moléculaire (Université Paris Diderot / CNRS / Inserm) a reçu le Prix de la coopération internationale scientifique et technique de la République populaire de Chine mardi 14 février 2012.

  • Le Fil de Marianne #284

    Une nouvelle génération de catalyseurs permet de recycler deux déchets industriels en même temps : le CO2 et le PMHS, issu de l’industrie des silicones. Des chercheurs du CEA et du CNRS ont développé une réaction chimique simple qui permet d’utiliser à bon escient ces deux molécules-déchets dans la production de colles ou de médicaments. Cette réaction optimisée de recyclage peut également servir à synthétiser un plus grand nombrede molécules différentes, étendant le champ d’application et l’intérêt de cette méthode à de nouveaux secteurs. Ces résultats, répondant aux recommandations du concept de "chimieverte", ont été mis en ligne le 7 février 2012 sur le site de la revue Journal of the American Chemical Society.

  • Le Fil de Marianne #283

    L’Institut National de la Recherche Agronomique (Inra-France), organisme public de recherche scientifique finalisée, recrute 51 chercheurs par voie de concours pour renforcer ses équipes. Ces recrutements sont ouverts aux titulaires de doctorat dans des disciplines scientifiques variées telles que la biochimie, la biologie moléculaire, la génomique, la physiologie, l’endocrinologie, la microbiologie, les maladies infectieuses, l’écologie, les sciences de l’environnement, la génétique quantitative, l’agronomie, les sciences des végétaux, les sciences des productions animales, les mathématiques, les statistiques, la sociologie, l’économie et bien d’autres encore…Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 28 février 2012.
    Toutes les informations utiles pour candidater (profils, guides du candidat, dossiers de candidature) sont disponibles sur le site Web de l’Inra : www.inra.fr

  • Le Fil de Marianne #282

    La Fondation Bettencourt Schueller récompense quatre chercheurs du CNRS et leurs Laboratoires. Les prix sont attribués chaque année à des laboratoires français de recherche biomédicale publics, renommés pour la qualité de leurs équipes et le caractère prometteur de leurs recherches afin de leur permettre d’optimiser leurs infrastructures et de bénéficier d’une aide ponctuelle au fonctionnement. Depuis 2000, 38 laboratoires de recherche du CNRS et de l’Inserm (soit près de 1000 chercheurs) ont ainsi reçu 250 000 chacun, leur permettant de créer des conditions matérielles optimales de travail.

  • Fil de Marianne #281

    Une étude menée par Eric Vivier et Sophie Ugolini du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (Inserm/CNRS/Université Aix Marseille) vient de mettre en évidence chez la souris un gène qui, muté, permet de stimuler les défenses immunitaires pour mieux lutter contre les tumeurs et les infections virales. Alors que ce gène était connu pour activer une des premières lignes de défense de l’organisme (les cellules Natural Killer ou NK), son inactivation rend paradoxalement ces cellules NK hypersensibles aux signaux d’alerte envoyés par les cellules malades. Ces nouvelles données, essentielles pour comprendre le fonctionnement de ces cellules-clés de l’immunité, pourraient ouvrir une nouvelle voie thérapeutique contre les infections. Elles suggèrent aussi que la fonction des cellules NK doit être finement régulée pour garantir une réaction immunitaire optimale. Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science datée du 20 janvier 2012.

  • Fil de Marianne #280

    Le CNRS a présenté les premiers pas de Guinevere, une maquette de réacteur qui permet réduire à la fois le volume et la durée de la radiotoxicité des déchets. Le principe physique à l’œuvre est le même que dans la fission nucléaire des réacteurs d’EDF sauf que, pour scinder des noyaux d’éléments comme le plutonium, le neptunium, l’américium ou le curium, il faut les bombarder avec des neutrons plus rapides que dans une centrale classique.

  • Fil de Marianne #279

    Le LSCE-CNRS-CEA-UVSQ et les entreprises partenaires Veolia et Thales Alenia Space lancent la chaire industrielle BridGES. Ce programme de recherche sur le développement de méthodes innovantes de quantification des missions de gaz à effet de serre débutera en janvier 2012 pour une durée de 4 ans.

  • Fil de Marianne #278

    Cette lettre est la dernière de l’année 2011. Le bureau du CNRS et l’INSERM vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année ! Nous vous donnons donc rendez-vous au mois de janvier.

  • Fil de Marianne #277

    La très respectée revue scientifique Nature a décidé d’honorer cette année trois chercheurs français pour leur exceptionnel travail de mentorat auprès des jeunes chercheurs. Barbara Demeneix, Jean Rossier et Moshe Yaniv sont les lauréats 2011 du Nature Award for Mentoring in Science. En savoir plus

  • Fil de Marianne #276

    L’Inserm recrute 119 chercheurs en 2012 (CR2, CR1 et DR2). Sous réserve de publication au Journal Officiel, à compter du lundi 12 décembre 2011, vous pouvez retirer votre dossier de candidature et prendre connaissance des modalités de concours sur le site Eva. La date limite de dépôt des dossiers est prévue le jeudi 12 janvier 2012 à 16h00.