Rapports d’Ambassade

, Read this page in English , Partager

Ces rapports sont des documents synthétiques et thèmatiques, relevant d’avancées scientifiques, technologiques ou du domaine de l’innovation.

  • Au-delà du Bitcoin : la révolution par la technologie Blockchain ? (février 2018)

    En signant le 12 décembre 2017 le National Defense Authorization Act (NDAA) qui incite les différentes agences gouvernementales à développer des systèmes basés sur le Blockchain, le président Donald Trump confirme l’intérêt croissant des Etats-Unis pour cette technologie popularisée par le développement du Bitcoin et qui apparaît comme une innovation de rupture. Ce rapport souligne les raisons qui motivent cet intérêt et donne quelques exemples de développement des applications de type Blockchain aux Etats-Unis.

  • L’impression 3D aux Etats-Unis : un marché qui se resserre autour de quelques grands acteurs et champs d’applications innovants (février 2018)

    Avec la création du America Makes Institute, spécialisé dans la fabrication additive et institut pilote du réseau pour l’innovation industrielle (NNMI), l’administration Obama a souhaité mettre l’impression 3D au service de la préservation de l’industrie manufacturière américaine. Plusieurs domaines d’application suscitent un intérêt marqué aux Etats-Unis, comme l’impression du vivant et l’impression de pièces détachées en métal. Ces progrès ne sont pas sans poser de défis réglementaires, notamment sur la question des armes à feu. Les grandes entreprises américaines acquièrent et investissent dans de nombreuses startups, bien que les investissements des capital-risqueurs aient fléchi en 2016. Si la généralisation de l’impression 3D permettra la fabrication individualisée à moindre coût, la personnalisation de masse et l’usage d’imprimantes 3D à domicile restent incertains. La recherche continue de progresser, avec le développement de l’impression 4D.

  • Paysage gouvernemental et scientifique de la cybersécurité aux Etats-Unis (mars 2018)

    Ce rapport présente un rapide panorama du paysage de la cybersécurité aux Etats-Unis, en se concentrant sur les initiatives gouvernementales, les grands programmes de recherche et les formations mises en oeuvre par les universités américaines. Deux défis majeurs sont également rappelés en début du rapport, celui du manque d’expertise et celui du difficile équilibre entre sécurité et protection de la vie privée dans les relations entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Le rapport se termine avec un focus sur une nouvelle orientation scientifique, l’utilisation des techniques d’intelligence artificielle en cybersécurité.

  • Biotechnologies, la face cachée de Los Angeles

    Historiquement, la ville de Los Angeles a toujours été reconnue en tant que capitale mondiale de l’industrie du cinéma et du divertissement mais jusqu’à très récemment, l’industrie des biotechnologies n’y avait jamais été mise en avant sur la scène (inter)nationale. En 2014, le rapport « Jobs, Investments and Innovation » établi par la société Battelle pour le compte de la « Biotechnology Innovation Organization » (BIO) mettait pour la première fois l’accent sur l’importance quantitative et la progression du secteur des biotechnologies à Los Angeles. Les organisations professionnelles spécialisées dans les « Life Sciences » en Californie comme Biocom ou encore la California Life Sciences Association (CLSA) ont rebondi et ont fait réaliser en 2017 (et 2018 pour le rapport le plus récent de la CLSA) leurs propres rapports centrés sur la Californie. Le constat est unanime : Los Angeles est en passe de devenir le prochain cluster biotech majeur des Etats-Unis.

  • Rapport - Le Microbiome Humain : état des lieux de la recherche en France et aux Etats-Unis, enjeux actuels et futurs

    Suscitant un très fort engouement auprès de la communauté scientifique internationale ces dernières années, l’étude du microbiome humain est devenu un sujet de recherche de premier plan. Ce rapport détaille les stratégies de recherche sur le microbiome en France et aux Etats-Unis, ainsi que les différents programmes de recherche passés, présents et futurs sur le microbiome.

  • Politique d’Open Access dédiée au secteur agricole et agroalimentaire aux états unis - Evaluation de son impact sur les publications scientifiques

    L’ « Open Access » (terme anglophone) ou « libre accès » dénomme la mise en ligne de contenus numériques, textes ou multimédia, qui peuvent être mis à disposition de l’internaute, soit libres de droits (accès ouvert), soit soumis à divers régimes de propriété intellectuelle. Selon certaines sources, l’Open Access présenterait un intérêt particulier dans le domaine scientifique car, il serait susceptible d’influencer le transfert des résultats scientifiques vers la société civile et leur conversion en développements et procédés industriels. Cette idée cependant ne fait pas consensus.

  • Stockage d’énergie, réglage de fréquence et marchés de l’électricité : le cas du Pay-for-Performance aux Etats-Unis

    Le stockage d’énergie, et plus particulièrement le stockage d’énergie distribué, est une filière en plein essor aux Etats-Unis. Si les progrès technologiques et les économies d’échelle attendues par l’essor du véhicule électrique sont deux facteurs explicatifs de cet engouement, le volontarisme politique a très fortement contribué au développement du secteur.

  • Impression 3D : les prémisses d’une nouvelle ( r ) évolution industrielle ?

    Depuis quelques années, l’impression tridimensionnelle - plus couramment appelée impression 3D - suscite un intérêt croissant chez les industriels, les passionnés de technologie et les académiques. Les procédés de production par fabrication additive que le terme englobe sont régulièrement présentés comme une rupture du schéma traditionnel des industries manufacturières, notamment en matière de propriété intellectuelle et de relation entre producteurs, vendeurs et consommateurs sur l’ensemble de la chaîne de valeur produit.

  • L’état du Massachusetts, catalyseur de l’interface entre innovation et entrepreneuriat

    Ce rapport propose une analyse des politiques publiques de l’état du Massachusetts pour catalyser le processus d’innovation passant par la création d’une nouvelle entreprise. Le Massachusetts est un écosystème très spécifique, caractérisé par (i) une R&D très intensive s’appuyant sur des universités de renom, ainsi que (ii) des initiatives émergentes des acteurs privés, qui ont pour but d’aider les entrepreneurs à dépasser les barrières qu’ils peuvent rencontrer.