10 projets de recherche sélectionnés en 2016 par le programme France And Chicago Collaborating in the Sciences (FACCTS)

, Read this page in English , Partager

Le programme France And Chicago Collaborating in the Sciences (FACCTS) a pour but de favoriser les collaborations entre équipes de recherche françaises et américaines, et plus particulièrement avec les équipes de l’Université de Chicago, d’Argonne national Laboratory et du Fermilab. En 2016, pour sa huitième édition, dix équipes ont été primées. Les lauréats ont été réunis, fin mars, lors d’un déjeuner, autour du Consul Général de France à Chicago, de représentants du Service Scientifique de l’Ambassade de France et du jury du programme FACCTS, pour échanger sur leur projet.

Le programme FACCTS en bref

Créé en 2007, dans le cadre du Centre France-Chicago, le programme FACCTS vise à soutenir la coopération entre des équipes de recherche des Départements de Physique et de Biologie de l’Université de Chicago et des équipes de recherche françaises. Cela passe par l’octroi de fonds aux projets innovants qui initient ou renforcent les échanges scientifiques avec des laboratoires français et qui promettent d’aboutir à une coopération fructueuse et durable. Depuis 2014, l’Argonne National Laboratory et le Fermilab se sont associés à ce programme, permettant à leurs chercheurs d’en bénéficier. Le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de de France aux Etats-Unis est particulièrement investi dans ce programme à la fois en tant que contributeur et en tant que membre du jury.

Durant ces cinq dernières années, FACCTS a permis de soutenir 59 projets de recherche basés sur la coopération entre des laboratoires français et l’un des 3 centres de recherche ou université participants à Chicago, pour un montant total de 648 000 dollars. Ces projets, répartis de manière équitable sur le territoire français, ont permis le développement de collaboration avec des instituts tels que l’INSERM, le CNRS, l’INRA, l’Institut de la Vision, de nombreuses universités et bien d’autres.

Une nouvelle promotion de lauréats en 2016, soucieuse de renforcer les liens avec les centres de recherche français

En 2016, sur les 27 projets candidats, 10 ont été sélectionnés par le jury du programme FACCTS et reçu un financement au titre de ce programme. L’excellence scientifique, ainsi que la complémentarité entre les partenaires, la probabilité de recevoir un financement ultérieur et les perspectives de poursuite de la collaboration ont constitué les principaux critères pour sélectionner les projets. Une attention particulière a également été portée à l’implication d’étudiants ou de jeunes chercheurs dans ces projets.

Une grande diversité est observée dans les projets sélectionnés qui portent à la fois sur la biologie, la physique ou les mathématiques. La recherche de particules de matière noire, la synthèse de nanoparticules d’or pour des applications optiques, ou encore les processus moléculaires sous-jacent au développement d’un nouveau type de cellules du système immunitaire sont quelques-uns des sujets traités par les lauréats de cette édition. Cette année encore les collaborations s’effectueront avec plusieurs centres et instituts de recherche répartis sur l’ensemble du territoire français. Le CNRS, l’INSERM mais aussi plusieurs universités françaises accueilleront, en effet, ces chercheurs.

Fin mars, les lauréats ont été réunis, lors d’un déjeuner à l’Université de Chicago, autour des représentants du Service Scientifique de l’Ambassade de France, du Consul Général de France à Chicago, et du jury du programme FACCTS. Après avoir présenté leur projet, les lauréats ont expliqué les motivations qui les ont conduits à initier ces collaborations avec des équipes de recherche françaises. Pour la plupart, ces relations ont été amorcées lors d’un précédent passage dans un laboratoire français au cours de leur doctorat ou postdoctorat. Tous ont mis en avant l’excellence scientifique en France.

JPEG - 259.8 ko
Déjeuner avec les lauréats du programme FACCTS, autour du Consul Général de France à Chicago, de représentants de la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, du Directeur du Centre France-Chicago et des membres du jury

Lauréats FACCTS 2016
Titre du projetLauréatDépartement de recherchePartenaire en FranceInstitution
Notch and Tcf-1 Signaling : Do They Cooperate in the Generation of Innate Lymphocytes ? Fotini Gounari Department of Medicine, Rheumatology (BSD) Rachel Golub University Paris VII
Investigating Neural Mechanisms for Sensing Body Movement Melina Hale Organismal Biology and Anatomy (BSD) Claire Wyart Université Pierre et Marie Curie (UPMC)
N6-Methyladenosine RNA Modification and Cancer Stem Cells Tao Pan Biochemistry, Molecular Biology (BSD) Alexandre David Institut de Génomique Fonctionnelle
Self-Organization of Gold Nanoparticles by Smectic Topological Defects Juan de Pablo Institute for Molecular Engineering Emmanuelle Lacaze Université Pierre et Marie Curie (UPMC)
Towards a Unified, Robust Space-Time Model of Application Resilience Andrew Chien Computer Science (PSD) Yves Robert Ecole Normale Superiere - Lyon
Mapping Spatio-Temporal Dynamics of NO Production in Caveolae in Live Cells Yamuna Krishnan Department of Chemistry (PSD) Christophe Lamaze HEGP Hospital
From Serre’s Conjectures to a p-adic Local Langlands Program Bao Le Hung Department of Mathematics (PSD) Laurent Fargues Paris VI (Jussieu)
GRAND CHENE : New High-Energy Neutrino Observatories Angela Olinto Astronomy and Astrophysics (PSD) Kumiko Kotera Institut d’Astrophysique de Paris
Hybrid Silicon Nanolasers Chad Husko Center for Nanoscale Materials (Argonne) Xavier Checoury Universite Paris-Sud
Assembly, Characterization and Data Analysis of the Most Massive CCD Array Ever Built Yann Guardincerri Particle Physics Division (Fermilab) Antoine Letessier-Selvon University of Paris VI & VII