158 millions de dollars débloqués pour les cellules souches embryonnaires humaines en Californie

, Partager

Depuis 2001, l’Etat fédéral américain interdit le financement public des recherches sur les cellules souches embryonnaires humaines (hES) à l’exception des travaux sur les lignées existantes à cette date. La Californie, dont les lois permettent ce type de recherches est devenu le premier état à prendre des mesures à l’encontre des directives gouvernementales. En 2004, avec l’approbation de la proposition 71, 3 milliards de dollars étaient dégagés pour le financement de la recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines.
Des poursuites judiciaires, remettant en cause la légalité de la structure destinée à distribuer les fonds, le CIRM (California Institute for Regenerative Medicine), ont retardé l’arrivée des financements dans les laboratoires.
Ces deux derniers mois, grâce à un prêt de 150 millions de dollars, accordé par un fond général de l’Etat, les financements tant attendus commencent à être attribués.
Avec ces premiers programmes, le CIRM finance à ce jour des recherches dans 23 institutions californiennes, touchant plus de 100 laboratoires, pour un montant de plus de 158 millions de dollars. Il est la plus importante source de financement pour les recherches sur les cellules souches aux Etats-Unis et une des plus importantes au monde.


Trois différents types de financements ont d’ores et déjà été attribués -voir figure- :
Les premières bourses scientifiques accordées ont été destinées à la formation de 168 doctorants, post-doctorants et chercheurs en clinique dans 16 établissements californiens.
Une année plus tard, un deuxième programme de financement est attribué. L’allocation SEED (Scientific Excellence through Exploration and Development) a pour but de favoriser l’émergence de nouveaux concepts et approches exploratoires ainsi que d’attirer de nouveaux chercheurs, jeunes scientifiques ou chercheurs établis dans d’autres disciplines. Les projets sélectionnés s’attachent à donner des résultats préliminaires et des preuves de principe.
Avec le troisième programme, Comprehensive Research Grants, le CIRM octroie des financements plus substantiels, dont le but est de soutenir les travaux de chercheurs émérites dans le domaine des cellules souches embryonnaires humaines.
Les projets sélectionnés s’appuient sur des recherches déjà bien avancées sur la compréhension des mécanismes de division et de différenciation des cellules hES et l’identification de nouvelles voies d’obtention de cellules hES. Deux établissements se distinguent, remportant 44% des financements : l’Université de Californie à San Francisco (17 millions de dollars, 7 projets) et l’Université de Stanford (15 millions de dollars, 6 projets). UC San Diego, Irvine, Los Angeles, Davis et l’Institut Burnham se voient attribuer, selon les cas, 2 ou 3 bourses pour un montant total de 5 à 7 millions de dollars.

Exemples de projets : étude de l’impact de modifications chimiques de l’ADN de cellules hES sur la formation des nerfs et la réparation des dommages cérébraux causés par les attaques cardiaques. Développement de nouvelles voies pour dériver des lignées de cellules hES et étude des lignées formées. Développement de modèles cellulaires neuronaux de la maladie de Parkinson et de Lou Gehrig, pouvant être utilisés pour la sélection de nouveaux médicaments et le développement de modèles pré-cliniques de ces maladies. Optimisation de la création de cellules de foie à des fins de transplantation et contrôle non-invasif de leur devenir.
Le prochain programme de financements, Shared Research Laboratory Grant, vise à soutenir la mise en place de laboratoires de culture, ouverts à plusieurs institutions et permettant de travailler sur les lignées hES non approuvées par l’Etat fédéral. 25 établissements ont proposé leur projet au CIRM qui prévoit d’attribuer en juin prochain un total de 48.5 millions de dollars.

Source :

Pour un détail des projets financés :
- http://www.cirm.ca.gov/pressreleases/pdf/2007/03-16-07icoc.pdf
- http://www.cirm.ca.gov/pressreleases/2007/02/pricoc021607final.pdf

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.cirm.ca.gov/
Code brève
ADIT : 41971

Rédacteur :

Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org - Peggy Rematier, deputy-sdv.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….