53ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris Le Bourget - Une édition record pour le CNES

, Read this page in English , Partager

Le CNES, cette année encore, a marqué cette 53ème édition du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris Le Bourget qui s’est achevée dimanche 23 juin, par un taux de fréquentation record de plus de 30 000 visiteurs sur son pavillon contre 17 000 lors de la 52ème édition en 2017, la démonstration que le grand public manifeste un intérêt de plus en plus croissant pour l’espace. Le pavillon du CNES placé sous le signe de l’Innovation, du Climat et de l’Exploration a reçu la visite du Président de la République et de nombreux membres du gouvernement ainsi que de Thomas Pesquet, invité permanent du CNES pour l’occasion.

Parmi les temps forts de cette édition record, le lancement officiel du Space Climate Observatory (SCO) par le Président de la République lors de sa visite du Salon, en présence de Florence Parly, Ministre des Armées et de plus de 30 chefs d’agence spatiale présents pour en signer au préalable la Déclaration d’intérêt commun. Le climat est l’un des enjeux majeurs du 21ème siècle et ce lancement témoigne du soutien fort des pouvoirs publics, dans le droit fil du One Planet Summit.

Également, la table ronde Exploration organisée par le CNES, qui a vu s’exprimer en ouverture de séance Pedro Duque, Ministre espagnol des Sciences et une douzaine de chefs d’agence sur leurs visions respectives du futur de l’exploration habitée et robotique et le rôle incontournable de la coopération internationale dans les prochaines décennies.

Mais aussi en matière d’innovation, le lancement officiel de KINEIS, créée par CLS, filiale du CNES, premier programme industriel européen de nanosatellites dédiés à l’Internet des Objets, dont l’ambition est de proposer une connectivité plus efficace et moins coûteuse, sur la base du système ARGOS et de connecter d’ici 2030, plusieurs millions d’objets, où qu’ils se situent à la surface du globe. CLS, acteur stratégique de l’Internet des Objets (IoT), s’inscrit dans le devenir des acteurs majeurs du NewSpace.

Au pavillon du CNES, Thomas Pesquet a assisté au palmarès du concours du CNES, Génération ISS, en présence de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’astronaute français réalisera les expériences des étudiants lauréats, à l’occasion de sa prochaine mission à bord de l’ISS (station spatiale internationale). Thomas Pesquet repartira également avec une petite météorite d’origine martienne, trouvée dans le Sahara, qui lui a été remise lors de ce SIAE. Il avait déjà emporté avec lui cette pierre de Mars lors de son séjour de six mois dans l’ISS.

Le taux de fréquentation record du pavillon du CNES pour cette 53ème édition du SIAE est dû aussi à la richesse des événements présentées par les experts du CNES et de ses partenaires, avec une cinquantaine de conférences proposées et pas moins d’une quarantaine d’intervenants venus présenter les enjeux du spatial de demain, auprès des professionnels, des institutionnels et du grand public.