97,7 millions de dollars attribués au Woods Hole Oceanographic Institution dans le cadre de l’Ocean Observatories Initiative

, Partager

Le Joint Oceanographic Institutions (JOI), un consortium d’institutions américaines de recherches océaniques, a attribué un contrat de 97,7 millions de dollars au Woods Hole Oceanographic Institution (Massachusetts) et à ses partenaires pour le développement et la mise en place des composantes littorale et mondiale de l’Ocean Observatory Initiative.

L’Ocean Observatories Initiative est un projet financé par la NSF et géré par le JOI. Il s’agit de mettre en place un réseau d’infrastructures et de capteurs permettant d’étudier les caractéristiques chimiques, physiques, géologiques et biologiques des océans et du plancher océanique. L’initiative comprend 4 composantes :
- un réseau mondial de bouées équipées de capteurs transmettant des données thermiques, biologiques, physico-chimiques, et géophysiques sur la colonne d’eau, l’air et le plancher océanique,
- des réseaux régionaux câblés permettant d’étudier simultanément les caractéristiques biologiques, physico-chimiques et géophysiques de surfaces étendues,
- un réseau d’observatoires du littoral,
- une cyberinfrastructure pour connecter et coordonner les réseaux précités.

Le Woods Hole Oceanographic et ses partenaires, qui incluent le Scripps Institution of Oceanography (Californie) et Oregon State University, seront donc en charge de développer le réseau mondial de bouées et le réseau d’observatoires du littoral. En Mai 2007 le JOI avait annoncé l’attribution de 2,2 millions de dollars à l’University of Washington pour développer le cahier des charges technique d’un réseau d’observation câblé sous-marin qui serait situé sur la plaque tectonique Juan de Fuca (au large des côtes des Etats de Washington et de l’Oregon). L’University of California San Diego avait, elle, reçu 29 millions de dollars pour l’élaboration de la cyberinfrastructure du réseau.

Le coût total du projet (conception, réalisation et maintenance) devrait avoisiner les 600 millions de dollars. L’OOI est la participation de la NSF au programme U.S. Integrated Ocean Observing Systems, qui est un des éléments de la contribution américaine au programme international GEOSS (Global Earth Observation System of Systems).

Source :

http://www.joiscience.org/joi

Rédacteur :

Elodie Pasco, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….