Alliance internationale en faveur des nanotechnologies pour la santé

, Partager

Des représentants de 10 universités se sont réunis mercredi 12 octobre au MIT pour lancer une collaboration internationale pour l’utilisation des nanotechnologies dans le domaine de la santé et de la recherche médicale. Baptisé GEM4 (Global Enterprise for Micro-Mechanics and Molecular Medecine), ce regroupement vise à créer une synergie internationale pour permettre aux biologistes et aux ingénieurs de partager leurs ressources. Cette alliance est née de la collaboration au cours des deux dernières années du département de science des matériaux du MIT avec l’institut Pasteur, à la pointe de la recherche génétique, et l’université de Singapour, qui dispose d’un programme important en microbiologie. Sept autres universités ont rejoint le projet : Harvard School of Public Health, institut Max-Plank, University of Illinois, Georgia Institute of Technology, California Institute of Technology, Johns Hopkins University et Chulabhom Research Institute en Thaïlande.
En plus du financement apporté par les universités participantes, le projet pourrait bénéficier rapidement de subventions de plusieurs dizaines millions de dollars provenant d’agences américaines telles que la National Science Foundation et le National Institute of Health, ainsi que des subventions d’organismes étrangers.GEM4 s’intéressera notamment à l’utilisation des nanotechnologies pour l’étude des cellules malades dans le cas de pathologies infectieuses, de cancers et de maladies cardiovasculaires. De nouveaux thèmes de recherche seront définis à l’issu de la réunion au MIT. D’ores et déjà, une conférence internationale sur le cancer organisée par le GEM4 est prévue à Singapour en 2007.

Source :

http://www.wbix.com/news/index.asp

Rédacteur :

Rémi Delville, science@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….