Alzheimer : la mesure du métabolisme du glucose dans le cerveau permettrait une détection précoce de la maladie ?

, Partager

Tout d’abord, en 2004, le Docteur Leon de Mony, Directeur du Centre de santé cérébrale et ses collaborateurs de la Faculté de médecine de New York ont montré, en utilisant la technique de tomographie et d’IRM (imagerie par résonance magnétique, que la taille de l’hippocampe, une région du cerveau associée à la mémoire, diminue avec la progression de la maladie. S’appuyant sur ces observations, Mosconi, de l’Université de Florence en Italie, et ses collaborateurs du Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de New York ont élaboré une technique permettant de "prédire" les personnes susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer, et ce neuf ans avant l’apparition des symptômes.
Pour cette étude, 53 personnes de bonne santé âgées de 54 à 80 ans ont été suivies pendant au moins neuf ans. Elles ont été soumises à des scintigraphies et tomographies pour mesurer le volume de glucose utilisé par le cerveau. Il a été ainsi montré pour la "première fois qu’une réduction de l’activité du métabolisme dans l’hippocampe pourrait prédire si une personne présente un risque de développer la maladie d’Alzheimer".

Source :

Brain glucose metabolism in the early and specific diagnosis of Alzheimer’s disease. FDG-PET studies in MCI and AD.
Eur J Nucl Med Mol Imaging. 2005, 32(4):486-510.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=15324364&query_hl=2

Rédacteur :

Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….