Après le passage de Rita, les scientifiques ont des cernes sous les yeux

, Partager

Le cyclone Rita qui a frappé le sud-est du Texas au mois de septembre, a jeté à terre de nombreux arbres, dont le plus ancien de la région de Beaumont, un chêne vieux de 270 ans. Ce désastre écologique est aussi une aubaine pour les spécialistes de la dendrochronologie, science fondée sur l’analyse des cernes d’arbres.
L’étude des milliers d’arbres abattus par le cyclone permettra de recueillir des données précieuses pour reconstituer les paléoenvironnements. Ces recherches permettront de parvenir à une meilleure connaissance des variations climatiques des derniers siècles et à caractériser la fréquence et l’intensité des phénomènes tels que feux de forêts et cyclones tropicaux.
Jim Jordan, professeur de géologie à l’université de Lamar à Beaumont, a reçu de nombreuses demandes émanant d’autres universités américaines concernant l’accès à aux chênes, pins et autres arbres des environs. Le Dr. Jordan a d’ores et déjà trouvé des espaces de stockages sur le campus de Lamar pour permettre à ses collègues de prélever les échantillons nécessaires à leurs recherche.

Source :


- http://www.chron.com/cs/CDA/printstory.mpl/metropolitan/3502300
- La contribution de Lamar University : http://www.lamar.edu/newsevents/news/207_3557.htm

Rédacteur :

Philippe Jamet, philippe.jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….