Arrêt de l’utilisation d’hormones de croissance : les géants américains de l’industrie laitière s’engagent

, Partager

Depuis plusieurs mois, l’opinion publique américaine est divisée au sujet de l’emploi d’hormones de croissance bovine, rBGH, dans l’alimentation des vaches laitières pour optimiser la production de lait. Cette opposition croissante de l’opinion publique est liée à l’apparition dans les linéaires de nombreux produits (des marques telles que Ben and Jerry’s, Michigan milk producer association, California Dairy’s, Inc) affichant sur leurs étiquetages la mention "produit 100% sans hormone rBGH".

La Food and Drug Administration, FDA autorise depuis 1993 l’utilisation de cette hormone et sa présence dans les produits laitiers. Une grande partie de la production industrielle de lait aux USA et au Mexique utilise l’hormone transgénique (recombinant bovine somatotropine, rBST) produite et commercialisée par l’entreprise Monsanto. Cette hormone injectée aux vaches permettrait de doubler leur production de lait. D’après plusieurs études, cette hormone aurait de nombreux effets négatifs sur la santé du bétail, mais également sur la santé humaine. En effet, elle serait un facteur cancérigène, particulièrement pour le cancer du sein, de la prostate et du colon. Elle entraînerait par ailleurs, la baisse dans le lait, du niveau d’une autre hormone appelée IGF-1 (facteur de croissance insulinique de type 1). L’hormone rBGH n’est pas autorisée dans l’Union Européenne, ni dans de nombreux autres pays tels que la Nouvelle Zélande, l’Australie…

Face à la pression grandissante d’associations de consommateurs telles que l’OCA’s milions against Monsanto campaign, les grandes entreprises de la filière ont du annoncer qu’elles renonçaient à l’utilisation de cette hormone et que tous leurs produits seront complètement "rBGH free" d’ici août 2009.


Cette décision a été prise le 28 janvier dernier, par un conseil d’administration composé de 15 directeurs d’industries laitières (Dannon, General Mills avec Yoplait…) et de 14 coopératives laitières. L’Association Internationale de produits laitiers (International Dairy Federation) avait, quant à elle, déclaré dès 2008, qu’elle n’obligeait pas les industries laitières à supprimer l’hormone de leurs produits, bien qu’elle le leur conseillait vivement. Cette association s’engageait à encourager le développement de recherche visant à la mise au point de nouvelles techniques d’optimisation de la production de lait.

La société Mills a annoncé le 20 février dernier qu’elle allait revoir la formulation de ses produits laitiers, principalement pour sa marque Yoplait, afin de faire disparaître toute trace d’hormones de croissance rBGH dans les produits. "Cela ne remet absolument pas en cause la qualité de nos produits qui contiennent cette hormone" a précisé Becky O’Grady, le vice président marketing du groupe Yoplait, "c’est juste que nous avons remarqué que nos consommateurs étaient plus sensibles aux produits ne contenant pas cette hormone." Dannon, la troisième plus importante entreprise de produits laitiers aux USA, a fait la même annonce le 23 février dernier et précise que cette décision n’a pas été prise pour des causes sanitaires mais uniquement dans le souci de répondre aux préférences de ses consommateurs.

Un livre intitulé "what’s in your milk" a récemment été publié aux Etats Unis par le docteur Epstein, qui s’appuie sur de nombreuses études scientifiques réalisées par des scientifiques du monde entier, pour illustrer les dangers liés à la présence de cette hormone dans le lait.

Source :


- The effects of bovine recombinant growth hormone administration on insulin-like growth factor-I and the haemopoietic system in thoroughbred geldings, septembre 2000, Research Centre in Reproductive Medicine, Faculty of Medicine and Health Science, The University of Auckland, Auckland, New Zealand,
- A model of consumers’ risk perceptions toward recombinant bovine growth hormone (rbGH) : the impact of risk characteristics., Aout 1999, Oregon State University, Corvallis, USA.
- Dannon removes growth hormone from dairy products, 23 février 2009 : http://www.dairyreporter.com/Industry-markets/Dannon-removes-growth-hormone-from-dairy-products
- Gen Mills listens to consumers on rBST milk hormone, 20 février 2009 : http://www.dairyreporter.com/Products/Gen-Mills-listens-to-consumers-on-rBST-milk-hormone
- Agri-Mark acts in global growth hormone debate, 28 janvier 2009 : http://www.dairyreporter.com/Industry-markets/Agri-Mark-acts-in-global-growth-hormone-debate

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.hellocoolstuff.com/catalog.cfm?view=CATALOG_DETAILS&category_id=10&product_id=153&currency=CAD
Code brève
ADIT : 57982

Rédacteur :

Lila Laborde deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Adèle Martial : attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….