Association de trois ministères américains (l’USDA, l’EPA et le DOE) dans la lutte pour l’indépendance énergétique des Etats-Unis

, Partager

Le 5 mai dernier, le président Obama a annoncé en présence du Secrétaire du Département de l’agriculture, Tom Vilsack la mise en place d’une nouvelle directive présidentielle visant à accélérer la production de biocarburants. A cette occasion, le Président a témoigné de l’importance toute particulière qu’il porte à la création d’une industrie forte des biocarburants aux Etats-Unis. Avec l’appui du Secrétaire du Département de l’énergie (DoE), Stephen Chu et de l’Administrateur de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) Lisa Jackson, Tom Vilsack a précisé qu’il serait à la tête d’une collaboration interministérielle sans précédent pour accroître l’indépendance énergétique des Etats-Unis et stimuler le développement économique rural ; "c’est l’un des plus grands défis du 21e siècle. La production de l’énergie propre et renouvelable dans notre pays est un puissant outil de développement rural qui créera des emplois au niveau national tout en générant de nouvelles recettes fiscales pour les collectivités locales, étatiques et fédérales". L’objectif, d’ici 2022, est l’augmentation de la production de carburants renouvelables permettant de réduire la dépendance américaine au pétrole étranger pour plus de 297 millions de barils par an et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 160 millions de tonnes par an.

Lisa Jackson a annoncé que l’EPA établira quatre catégories de carburants renouvelables, dont certains seront produits à partir de nouvelles sources de matières premières, pour répondre au problème de l’analyse de cycle de vie, déterminant les émissions de gaz à effet de serre. Le terme "cycle de vie" ou "émissions indirectes" prend en compte les émissions de CO2 liées à la culture, à la production et au transport des combustibles. L’étude de ces cycles de vie démontre que la production de certains biocarburants et principalement le bioéthanol de maïs entraine de fortes émissions de gaz à effet de serre. L’EPA sollicite une évaluation scientifique de l’utilisation des matières premières afin de s’assurer de la qualité des données disponibles avant la mise en oeuvre à l’échelle de production.

Le Président Obama a demandé au Ministre Tom Vilsack d’accélérer la production de biocarburants et de maintenir leur développement grâce :
- Au financement des investissements existants pour les carburants renouvelables afin de préserver les emplois de l’industrie de l’éthanol et du biodiesel, ainsi que des centrales de production d’électricité renouvelable.
- A l’utilisation des possibilités de financement prévues pour la recherche et le developpement destinés à l’agroalimentaire, pour les énergies renouvelables suivant ainsi l’Energy Act de 2008.

Ces possibilités de financement comprennent :
- Des garanties de prêts et de subventions pour le développement, la construction et la mise à l’échelle commerciale des bio-raffineries.
- Des encouragements de financement pour les bioraffineries produisant des énergies renouvelables.
- Le financement des producteurs de biocarburants afin d’encourager ainsi la production et la mise au point de la prochaine génération de biocarburants, à partir de la biomasse et d’autres matières premières différentes du mais.
- L’amélioration et la mise au point de nouveaux procédés de fabrication d’énergies renouvelables et l’amélioration du programme sur l’efficacité énergétique, qui a été rebaptisé pour l’Amérique rurale "Energy Program", afin d’ inclure les technologies hydroélectriques.
- Un soutien particulier pour la collecte, la récolte, le stockage et le transport des matières premières.

Cette collaboration active entre ces trois organismes fédéraux (EPA, DoE et USDA) a pour objectif d’ accélérer la production et le développement des énergies renouvelables et durables. Ce Groupe de travail interministériel sur les biocarburants sera également amené à réfléchir sur la mise au point de nouveaux véhicules "flexfuel" plus performants.

Le National Corn Growers Association (NCGA) a félicité le président Obama pour son engagement vis-à-vis de l’industrie des biocarburants et pour la création du groupe de travail interministériel regroupant l’EPA, l’USDA et le DoE. "Nous sommes heureux d’entendre parler de la formation du groupe de travail interministériel créé par le président Obama", a déclaré Bob Dickey Président du NCGA, "C’est un grand exemple de l’engagement de la nouvelle administration à l’industrie des biocarburants". Fondée en 1957, la National Corn Growers Association (NCGA) représente environ 35.000 producteurs de maïs ainsi que les intérêts de plus de 300.000 agriculteurs qui contribuent à travers les programmes "corn Checkoff" dans leurs Etats respectifs à promouvoir les projets de recherche et d développement pour la production de mais et d’éthanol de maïs.

Source :


- USDA News release : PRESIDENT OBAMA ISSUES PRESIDENTIAL DIRECTIVE TO USDA TO EXPAND ACCESS TO BIOFUELS : 5 mai 2009 : http://www.usda.gov/wps/portal/ut/p/_s.7_0_A/7_0_1OBcontentidonly=true&contentid=2009/05/0145.xml
- NCGA Commends President Obama for his Commitment to Biofuels, 5 mai 2009 - http://brianallmerradionetwork.wordpress.com/2009/05/05/05-05-09-ncga-commends-president-obama-for-his-commitment-to-biofuels/
- US’ proposed RFS-2 rule includes ’indirect land use’ charges : EPA, 5 mai 2009 : http://www.platts.com/Oil/News/6295735.xml?sub=Oil&p=Oil/News&
- Checkoff definition, 29 avril 2009 : http://en.wikipedia.org/wiki/Checkoff

Rédacteur :

Lila Laborde deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org, Adèle Martial : attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….