Associations, accréditation, autorégulation : les règles du marché de l’enseignement supérieur américain

, Partager

Pour le développement des échanges et partenariats universitaires entre la France et les Etats-Unis, il est essentiel de connaître les mécanismes régulant l’enseignement supérieur américain. Ces derniers sont aux antipodes des structures de fonctionnement françaises.
Malgré l’importance des fonds fédéraux versés aux universités pour la recherche scientifique ainsi que pour les bourses et prêts étudiants, le gouvernement fédéral a un rôle très limité sur l’enseignement. Il n’existe d’ailleurs pas de loi nationale. Tous ces éléments sont propres à chaque état, voire à chaque université, ce qui explique l’extrême diversité quant à la gestion des établissements. De même, s’il existe un "US Department of Education" (USDE), son rôle n’est en rien comparable à l’habituel "ministère de l’éducation nationale" dont sont dotés un grand nombre de pays. Au niveau post-secondaire, l’USDE gère la distribution des fonds fédéraux relatifs aux aides étudiantes auprès des établissements accrédités. L’enseignement supérieur américain s’apparente finalement à un véritable "marché de l’éducation", caractérisé surtout par l’autorégulation, la diversité, l’autonomie et la compétitivité entre les grands établissements privés et publics. Il faut également ajouter deux catégories d’acteurs autorégulants :
- les associations : elles trouvent réellement leur utilité dans ce système non structuré. Espaces privilégiés où les professionnels se croisent et échangent à tous les niveaux (professeurs d’université, administrateurs de campus, scientifiques de renom), ce sont des lieux de débats ouverts. Elles représentent les intérêts des collèges et universités et agissent en lobby auprès des états locaux et du congrès.
- les agences d’accréditations : elles attestent la qualité des formations offertes uniquement sur demande des établissements. Leur évaluation des cursus encourage l’innovation et l’excellence des campus. Seule l’accréditation effectuée par des agences elles-mêmes préalablement accréditées par l’USDE, offre aux établissements la possibilité de recevoir des fonds fédéraux.
Au final, l’identification des acteurs et une bonne compréhension de leur rôle amènent à considérer les agences d’accréditation comme véritable ciment d’un système structuré à minima. Ces dernières reposent sur la coordination de tous et renforcent les valeurs fondamentales de la culture américaine parmi lesquelles l’autonomie et la compétitivité.

Téléchargez gratuitement ce rapport au format pdf :
http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm06_029.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.bulletins-electroniques.com
Code brève
ADIT : 32831

Rédacteur :

Marie Parsy, universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….