Autre épisode de contestation des élections grâce aux fautes électroniques…

, Partager

Vern Buchanan, élu démocrate de la Floride à la Chambre des Représentants vient de prendre ses fonctions au Capitole.. M. Buchanan a été élu avec une marge de seulement 400 voix. Cependant, l’élection est encore contestée à cause d’une possibilité d’erreur dans le système de vote électronique utilisé lors des élections du mois de novembre 2006.
L’adversaire de M. Buchanan, Christine Jennings, conteste les résultats car il semblerait que 18.000 bulletins de vote dans le comté du Sarasota en Floride ne comportaient le nom d’aucun de ces deux candidats, ce qui est assez peu vraisemblable. Sa réclamation provoque un débat sur la légalité de l’accès aux codes sources des machines : son avocat ayant demandé à y accéder pour qu’il soit expertisé pour déterminer s’il y a bien eu erreur (ou manipulation) ou non, tandis que le fabricant invoque le secret industriel. Jusque là cela a été refusé aux candidats.

La Fondation "Electronic Frontiers" a pris parti pour Mme Jennings dans sa demande d’accès aux codes des machines. Cependant, un juge fédéral a refusé cet accès, citant la confidentialité applicable à ce code au nom de la propriété intellectuelle du fabricant des machines, "Election Systems & Software" (ES&S). Le litige sera réexaminé en appel et la majorité démocrate à la Chambre a pris fait et cause pour Mme Jennings, allant jusqu’à écrire à la cour d’appel. Il faut noter que la Chambre sera appelée à trancher en dernier ressort et pourrait faire appel à son pouvoir de "subpoena" (citation à comparaître) pour exiger que le code source lui soit communiqué.

La responsable du comté de Saratosa, après avoir indiqué que 18.000 électeurs n’avaient tout simplement pas eu d’avis sur ce vote, considère maintenant que les documents électoraux étaient mal faits et ont pu les induire en erreur au point d’oublier de voter pour l’élection à la chambre. En pareil cas l’élection serait validée. S’il était prouvé que le problème est de source informatique alors elle serait remise en cause.
Il faut noter qu’une analyse de la société ES&S elle-même a conclu que les 18.000 électeurs en question (sur la base de leurs autres votes ce jour là) auraient majoritairement voté démocrate, donnant à Mme Jennings un avance d’au moins 3000 voix.

Source :

http://www.wired.com/news/technology/0,72452-0.html?tw=wn_index_1

Pour en savoir plus, contacts :


- Changes in E-Voting Likely Coming, Experts Say
http://www.infoworld.com/article/07/01/05/HNevotingfix_1.html
- Studies question e-voting security
http://cwflyris.computerworld.com/t/634022/200582/24227/0/
- Voter Database Security Questioned
http://cwflyris.computerworld.com/t/627707/200582/23859/0/
- California Election to Provide E-voting Paper Trail
http://www.computerworld.com/action/article.do?command=viewArticleBasic&articleId=111490&source=NLT_PM&nlid=8
Code brève
ADIT : 40945

Rédacteur :

Elodie Sutton assistant-stic.mst@ambafrance-us.org
Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….