Baisse du soutien fédéral à l’accélérateur linéaire de Stanford

, Partager

Le Stanford Linear Accelerator Center (SLAC), l’un des plus importants outils de recherche en physique des hautes énergies et des radiations synchroton, est financé par des crédits fédéraux et piloté par Stanford University. La diminution des crédits alloués au Department of Energy par le Congrès dans le cadre de l’année fiscale 2008 va se traduire par une réduction de l’activité du centre. Ainsi, l’expérience de physique des hautes énergies dénommée "B-factory" cessera début mars, soit près de 7 mois plus tôt que prévu, réduisant par là même la portée scientifique du projet. Tous les travaux menés dans le cadre du programme International Linear Collider ont été arrêtés au 1er janvier, à la suite d’une réduction de 75% du financement du projet.

Le SLAC va réduire sa force de travail d’environ 15% d’ici avril 2008, ce qui correspond à la suppression de 225 emplois à plein temps. Plus de la moitié de ces suppressions (125 emplois) résultent de la baisse des soutiens financiers accordés aux programmes de physique des particules. La suppression des 100 autres était déjà programmée dans le cadre du recentrage des compétences à l’intérieur du centre, et une partie de ces postes pourront être attribués à des personnes dont le profil correspond aux besoins du projet Linac Coherent Light Source (LCLS) qui lui ne connaît pas de coupes financières. Le programme LCLS débouchera sur la mise en service d’un laser à rayons X durs d’ici la fin 2009 qui permettra d’explorer la matière à l’échelle atomique avec des pulses de lumière dans l’échelle des femtosecondes. Par ailleurs, le Stanford Synchrotron Radiation Laboratory (SSRL) réduira lui aussi son activité, en diminuant le nombre d’expériences programmées pour 2008 à environ 1000 (au lieu de 1300 en 2007).

Source :


- http://today.slac.stanford.edu/feature/2008/All-Hands-010708.asp
- http://news-service.stanford.edu/news/2008/january9/slac-010908.html

Rédacteur :

Roland Hérino, attache-phys.mst@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….