Bigelow Aerospace dénonce les excès de la législation ITAR

, Partager

L’entreprise Bigelow Aerospace, basée à Las Vegas, a adressé une requête au gouvernement américain pour demander l’assouplissement des réglementations d’exportation auxquelles elle est contrainte. En effet, cette compagnie spécialisée dans la conception de modules habitables en vue de vols commerciaux dans les prochaines années voit ses activités régies par la réglementation ITAR (International Traffic Arms Regulations) qui s’applique également aux technologies spatiales.

D’après Robert Bigelow, fondateur de la firme, ces règles particulièrement contraignantes - censées encadrer le développement de technologies sensibles et limiter les exportations afin de protéger les intérêts américains - n’ont pas lieu d’être pour ses activités et sont contre-productives. Il réclame que la législation s’applique uniquement aux systèmes de télécommunications spatiales avancées comme le voudrait le Congrès pour être uniquement soumis aux réglementations d’exportation régies par le Département du Commerce.

Cette anecdote est à l’image du débat croissant dans le milieu spatial américain sur les conséquences de restrictions d’exportation excessives. De nombreux industriels du pays dénoncent le "fardeau ITAR" qui freine leur développement international et demande une réforme et un assouplissement de cette réglementation.

Source :

Space News, 03/03/2008

Rédacteur :

Emmanuel de Lipkowski, cnes@ambafrance-us.org - François Didelot, cnes.mst@ambafrance-us.org - Sarah Guillou, assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….