Budget 2008 : priorité aux étudiants les plus pauvres et aux disciplines scientifiques

, Partager

Suivant les votes au Congrès à partir de la proposition budgétaire 2008 de R&D du président Bush, les nouvelles priorités concernant l’éducation, largement annoncées ces derniers mois, devraient se concrétiser.

En ce qui concerne des aides-étudiantes, les différentes propositions favoriseraient les étudiants modestes, talentueux, et s’orientant vers les disciplines scientifiques, avec d’une part, la hausse du montant de deux nouvelles bourses (les Smart Grants et les Academic Competitiveness Grants), et d’autre part, l’augmentation de 33% du plafond des Pell Grants sur 5 ans (bourses fédérales, très largement distribuées aux étudiants de faibles et moyens revenus). Jusqu’ici limitées à 4.050 $ par étudiants, le montant maximum de ces Pell Grants pourrait être élevé à 4.600$ en 2008, puis atteindre progressivement 5.400$ au cours des 5 prochaines années.
Le financement de cette dernière proposition n’est pas sans soulever de fortes inquiétudes (on estime entre 380 et 400 millions le coût de chaque centaine de dollars ajoutée à l’actuel montant de la bourse). Il devrait se faire au détriment des sociétés de prêts (dont les subventions fédérales diminueraient sensiblement pour la 3ième fois cette année) et d’autres programmes d’aides fédérales pour étudiants : le Supplemental Educational Opportunity Grant program qui touche également les étudiants modestes, serait supprimé ; le Perkins Loans program soutenant les formations techniques surtout offertes en Community Colleges, serait réduit de moitié, et les étudiants relevant socialement des tranches moyennes de revenu, principaux bénéficiaires de prêts fédéraux, pourraient voir leur situation se dégrader.

Pour sa part, la NSF se verrait dotée d’un budget en hausse de 13,9%, ses programmes concernant l’éducation et la formation recevant 750,6 millions de plus (+7.2% par rapport à 2006), ce qui permettrait entre autres la hausse du nombre de bourses de recherche (environ un millier de bourses était distribué cette année sur plus de 8.000 demandes).
La nouvelle stratégie du Directorate for Education and Human Resources de la NSF est la suivante : encourager les étudiants de deuxième et troisième cycle à s’orienter vers l’enseignement des sciences et mathématiques (avec la Robert Noyce Scholarship) ; et se focaliser sur les étudiants de premier cycle (undergratuate) en augmentant et intensifiant les cours et programmes en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (matières regroupées sous l’abréviation "STEM"). Pour augmenter le nombre de jeunes diplômés dans ces disciplines, plusieurs initiatives sont déjà engagées : 46 millions de dollars alimenteraient un partenariat avec le Ministère de l’Education, permettant de renforcer le niveau de la formation en sciences et mathématiques, de l’enseignement primaire à l’enseignement supérieur (identification des besoins des étudiants, création et développement d’interactions entre les enseignants de tous les niveaux, etc.).

Source :


- Sur la hausse des bourses fédérales (Pell Grant) :
http://chronicle.com/daily/2007/02/2007020601n.htm
- Sur les coupures de budget concernant les formations techniques :
http://chronicle.com/daily/2007/02/2007020603n.htm
- Sur l’augmentation des fonds pour la recherche :
http://chronicle.com/daily/2007/02/2007020602n.htm
- La nouvelle dotation de la NFS :
http://chronicle.com/daily/2007/02/2007020605n.htm

Rédacteur :

Marie Parsy : universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….