Bulletin actualité Espace n°18-27

, Share

 
 
 
 
 

Personalia

Monsieur Edouard LALLOUETTE a intégré le bureau du CNES à Washington D.C. à l’ambassade de France aux Etats-Unis. Il succède à Madame Isabelle ROBERT-STREBEL.

Nomination de Mme Jody Singer comme directrice du Marshall Space Flight Center, le plus important centre de la NASA (presque 6000 employés ou contractants, budget de l’ordre de 2,8 Md$)
Satnews, 15 septembre 2018
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-23.

Politique

Où en est la loi de finance pour l’année fiscale 2019 ?
Space Policy Online, 16 septembre 2018
La Chambre et le Sénat se sont mis d’accord sur le processus d’adoption de la loi de finance relative à l’année fiscale 2019 :

  • un premier ensemble de textes (Minibus-1), relatif aux domaines Energy & Water, Legislative Branch, and Military Construction/Veterans Affairs, fait l’objet d’un consensus des deux Chambres et est en attente de promulgation par le Président ;
  • un deuxième ensemble de textes (Minibus-2), relatif aux domaines Defense, Labor, Health and Human Service, devrait être adopté d’ici le 30 septembre ;
  • les autres domaines seraient couverts par une continuing resolution arrivant à terme le 7 décembre (financement calculé prorata temporis sur la base du budget de l’année fiscale 2018) ; la NASA, la NOAA et la FAA entrent dans cette catégorie.

A noter qu’un texte relatif aux domaines Transportation, Housing and Urban Development (concernant la FAA) a été adopté par le Sénat, mais qu’aucun texte relatif aux domaines Commerce, Justice and Science, n’a été adopté par le Sénat ou la Chambre.
Articles connexes précédemment publiés :

International

Quel avenir pour la coopération entre les Etats-Unis et le Canada ?
Space News, 9 septembre 2018
Planetary, 14 septembre 2018
La coopération entre le Canada et les Etats-Unis a démarré en 1962, avec le lancement du premier satellite canadien (Alouette 1, étude de l’ionosphère) par une fusée américaine, a connu de nombreux développements avec, pour les réalisations les plus emblématiques, la fabrication des pieds de l’alunisseur d’Apollo 11 ou le Canadarm, bras robotique équipant la station spatiale internationale.
Une conférence d’une journée, sous le titre « Over the Horizon: A New Era for Canada-U.S. Space Cooperation? » (site avec vidéo) a réuni le 7 septembre à Washington des personnalités des deux pays, l’occasion en particulier de s’interroger sur l’impact éventuel des tensions commerciales entre les deux Etats sur leur coopération dans le domaine spatial.

Déclaration conjointe NASA-JAXA sur l’exploration lunaire et au-delà
Cf. Lune et cislunaire

Sécurité et Défense

Soixantième anniversaire : la DARPA et l’espace
The Space Review, 10 septembre 2018
La DARPA a fêté son 60ème anniversaire début septembre, l’occasion pour l’agence de recherche fédérale de faire le point sur les programmes spatiaux passés, en cours, et les perspectives d’avenir.
La DARPA a initié voilà quelque trente années une série de programmes destinés à réduire les coûts de lancement, au travers du développement des véhicules Pegasus et Taurus par Orbital Science Corporation (devenue Orbital ATK puis Northtrop Grumman Innovation Systems). En dépit du succès technique des développements, ces véhicules n’ont toutefois pas été en mesure de s’imposer tant sur le marché commercial qu’au niveau de la Défense, du fait de leur coût excessif.
Les programmes mis en œuvre par la suite, comme RASCALM (Responsive Access Small Cargo, Affordable Launch) ou ALASA (Airborne Launch Assist Space Access, petit lanceur aéroporté capable de placer une masse de 50 kg en orbite, avec l’avion de combat F-15 comme vecteur) ont rencontré des difficultés techniques.
A noter également le programme FALCON (Force Application and Launch from CONUS Continental US), qui n’a pas abouti, mais a aidé SpaceX dans le développement de son Falcon 1, rapidement abandonner pour le Falcon 9 (la coïncidence des noms du programme de la DARPA et du lanceur de SpaceX est fortuite).

Parmi les programmes actuellement poursuivis par la DARPA :

  • la DARPA Launch Challenge destiné à récompenser à hauteur de 10 M$ l’entreprise qui sera capable de procéder à deux lancements rapprochés dans le temps depuis des points d’origine distincts ;
  • la DARPA collabore également avec Boeing dans le cadre du programme Experimental SpacePlane visant à développer un premier étage de lanceur réutilisable ; le véhicule développé par Boeing, le Phantom Express, dispose d’un moteur AR-22 inspiré des technologies moteurs de la navette spatiale devant être en mesure d’être rallumé dix fois en dix jours ;
  • le service en orbite est un autre axe de développement actuel de la DARPA qui collabore avec SSL pour concevoir un satellite muni de bras robotiques capables d’intervenir en orbite géosynchrone (programme Robotic Servicing of Geosynchronous Satellites - RSGS) ;
  • au travers du programme BlackJack, la DARPA souhaite, en s’appuyant sur les compétences développées par le secteur privé, démontrer l’utilité d’une constellation comprenant plusieurs douzaines à une centaine de petits satellites, pour fournir un réseau pérenne et résilient de nouveau type en matière d’IRS (intelligence, surveillance, and reconnaissance) ; la DARPA prévoit d’octroyer des premiers contrats au secteur privé cet automne, avec pour objectif de placer en orbite une sous-constellation initiale de vingt satellites pour 2020.

Pour le futur, plusieurs pistes d’activités sont envisagées : propulsion nucléaire, utilisation de ressources extra-terrestres et redirection d’énergie dans l’espace.

Discussion au CSIS : les experts jugent la Space Force prématurée
Space Policy Online, Space News, 10 septembre 2018
Le CSIS (Center for Strategic and International Studies) a organisé le 10 septembre une discussion sur le thème « Securing Space: A Discussion on the U.S. Space Force » (vidéo) rassemblant :

  • Robert Work, pendant trois années Deputy Secretary of Defense sous l’Administration Obama et six mois sous l’Administration Trump ;
  • le général à la retraite Robert Kehler, à la tête de l’USSTRATCOM pendant deux années sous l’Administration Obama, après avoir dirigé le U.S. Air Force Space ;
  • Letitia Long, qui dirigé la NGA (National Geospatial-Intelligence Agency) pendant cinq années sous l’Administration Obama ;
  • Sean O’Keefe, administrateur de la NASA durant le premier mandat de George H.W. Bush.

En dépit de leurs parcours différents, l’ensemble des orateurs sont tombés d’accord sur le caractère prématuré de la Space Force telle que portée par le président Trump.

Extraits des interventions :

  • Robert Kehler : « We have space operators today, we do not have combat space operators » ;
  • Sean O’Keef : « [Space Force is] a solution desperately searching for a problem » ;
  • Robert Work : « ‘Whether we get to a separate space force I think is an open question, It might ultimately be the right answer […] , [The Obama administration] believed that if we openly talked about space war fighting, that we would essentially make that a reality […] , Space is one of four areas of military spending that “cause a lot of problems” because they are owned by multiple departments » ;
  • Letitia Long : « There are about 13,000 people across the Defense Department today focused on space, I’m not sure that’s enough to warrant a military department ».

Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-26.

Space Force : un rapport qui tombe à point nommé
Politico, 14 septembre 2018
Le journal Politico relève la publication d’un rapport ("The Case for Space: A Legislative Framework for an Independent United States Space Force") rédigé par des étudiants de l’Air Command and Staff College de la Maxwell Air Force Base (Alabama), estimant qu’il pourrait bien inspirer l’Administration ("For too long the Air Force focused on the air domain to the exclusion of space").
A noter que cette étude recommande une définition précise de la zone de juridiction d’une Space Force : “[it] shall begin at 100 kilometers above the Earth and extend through the volume of Cis-Lunar Space [and] areas extending beyond Cis-Lunar space should United States industry or citizens conduct commerce or the command itself conducts operations in such space".
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-26.

Complément de lecture
Space News : Une note interne du Deputy Defense Secretary Patrick Shanahan précise la mise en œuvre de la Space Force pour 2020

Analyses géospatiales
GovConWire, 12 septembre 2018
La National Geospatial-Intelligence Agency (NGA) a passé six contrats dans le cadre de son programme Boosting Innovative GEOINT Broad Agency Announcement :

  • études s’appuyant sur les technologies de l’apprentissage machine, sur l’évaluation des récoltes agricoles, le traitement de jeux de données spectrales et la gestion des infrastructures (Raytheon, OGSystems et SRI International) ;
  • solutions offrant une production plus à jour et plus précise de données d’informations géospatiales de base, décrivant les caractéristiques physiques et culturelles de la Terre (Booz Allen Hamilton, Decisive Analytics Corporation et l’University of Texas Applied Research Laboratory).

Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-26.

Lanceurs et Lancements

Delta 2 place ICESat2 sur orbite pour son dernier lancement
Space News, 15 septembre 2018
Le lanceur Delta 2 d’ULA a effectué son 155ème et dernier lancement (le 100ème d’affilée) le 15 septembre 2018 depuis la base de Vandenberg, en plaçant sur orbite le satellite de 1 500 kg construit par Northrop Grumman pour le compte de la NASA, ICESat2 (Ice, Cloud and land Elevation Satellite 2).
Le lancement d’ICESat2 a été retardé en raison d’anomalie avec l’instrument principal du satellite, ATLAS (Advanced Topographic Laser Altimeter System), un instrument conçu pour déclencher 10 000 impulsions laser par seconde afin d’obtenir des données altimétriques d’une précision de l’ordre du demi centimètre.
Quatre cubesats ont également été lancés en tant que compagnons de vol.

Station Spatiale Internationale et Vol Habité en Orbite Basse

Déclaration conjointe de la NASA et Roscosmos sur la micro-perforation du Soyouz
Spaceref, 13 septembre 2018
Extrait de la déclaration (l’intégralité du texte est donnée dans l’article en référence) :
“The Administrator and the General Director noted speculations circulating in the media regarding the possible cause of the incident and agreed on deferring any preliminary conclusions and providing any explanations until the final investigation has been completed.
They affirmed the necessity of further close interaction between NASA and Roscosmos technical teams in identifying and eliminating cause of the leak, as well as continuation of normal ISS operations and NASA’s ongoing support of the Roscosmos-led Soyuz investigation. They acknowledged the entire crew is dedicated to the safe operation of the station and all docked spacecraft to ensure mission success.”

Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-26.

Observation de la Terre

Orbital Insight s’associe à Airbus Defence and Space
Space News, 12 septembre 2018
Orbital Insight a signé un accord avec Airbus Defence and Space pour disposer d’un accès à l’imagerie satellite Pléiades et Spot, cette dernière disposant en retour d’un accès aux services d’analyse d’Orbital Insight. Orbital Insight devient ainsi le premier partenaire de OneAtlas, la plateforme numérique d’Airbus.
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-06.

Descartes Labs rejoint l’initiative géospatiale de la DARPA
Space News, 12 septembre 2018
Descartes Labs s’est vu attribuer par la DARPA un contrat de 2,9 M$ pour connecter sa plateforme d’analyses géospatiales, Descartes Labs Platform (apport d’au moins 75 jeux de données supplémentaires), à l’espace infonuagique de données géospatiales de l’agence fédérale.
La DARPA a attribué ce contrat dans le cadre de son programme Geosaptial Cloud Analytics (GCA) lancé en 2017 et prévoit une deuxième phase de financement à hauteur de 4,2 M$.
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-24.

Télécommunications

Iridium s’apprête à désorbiter les derniers satellites de sa première constellation
Space News, 12 septembre 2018
Iridium se prépare à terminer sa campagne de désorbitation de sa première constellation Iridium déployée au début des années 1990 (tous les satellites restants devraient être désorbités au premier trimestre 2019). Plus de la moitié des satellites se sont d’ores et déjà autodétruits, utilisant leurs dernières réserves d’ergol pour plonger dans l’atmosphère terrestre afin d’y être désintégrer, un processus qui prend environ un mois.
Disposant de 65 des 75 satellites conçus par Thales Alenia Space, l’opérateur de télécommunications déploie depuis un an et demi la nouvelle constellation d’Iridium Next, qui sera complètement opérationnelle fin 2018 avec les lancements des 10 satellites finaux par un Falcon 9 de Space X en novembre. Le PDG d’Iridium, Matt Desch, a affiché sa confiance en la fiabilité des satellites Iridium Next, qui fonctionnent sans incidents depuis leur mise en service. Cette fiabilité contraste avec les débuts infructueux de la première constellation Iridium dont le taux d’échec atteignait les 30 % (33 satellites perdus sur 95 lancés).
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-23.

Boeing investit dans BridgeSat
Cf. Secteur privé

Raytheon investit dans HawkEye 360
Cf. Secteur Privé

Lune et cis-lunaire

Déclaration conjointe NASA-JAXA sur l’exploration lunaire et au-delà
Parabolic Arc, 11 septembre 2018
Le 27 août 2018, la NASA et la JAXA ont signé une « Joint Statement on Collaborative Efforts for Lunar Exploration and Beyond » à la suite d’une demande écrite de l’administrateur de l’agence américaine. Le texte relève en particulier le « rôle clé » de SLS/Orion dans le transport d’astronautes vers la région cis-lunaire, ainsi que le Gateway (LOP-G).
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-03.

Un milliardaire japonais achète à SpaceX un voyage autour de la Lune en Big Falcon Rocket
Space News, 17 septembre 2018
Elon Musk a annoncé que le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, fondateur du site de vente en ligne Zozotrown, dont la fortune est estimée à 2,9 Mds$, a acheté un ticket pour un vol autour de la lune avec un groupe d’artistes (lanceur Big Falcon Rocket) dans le cadre du projet « #DearMoon ». Le lancement est programmé pour 2023, si les délais de développement sont respectés.

La NASA achève les tests finaux sur les parachutes d’Orion
Space.com, 12 septembre 2018
Spaceref, 13 septembre 2018

Après une série de huit tests au U.S. Army’s Yuma Proving Ground en Arizona, la NASA a achevé le test final du système de parachutes de la future capsule Orion. Les onze parachutes composant le système se sont déployés correctement après le largage d’un prototype d’Orion depuis un avion militaire C-17 à une altitude d’environ 10 km, pour une phase de descente d’une dizaine de minute. Le système doit être en mesure de ralentir Orion d’une vitesse de 500 km/h environ à 30 km/h.

Complément de lecture
Space.com : les projet de Lockheed Martin pour le LOP-G

Mars

Succès du test du parachute ASPIRE de Mars 2020
Parabolic Arc, 14 septembre 2018
La NASA a testé avec succès le parachute ASPIRE (Advanced Supersonic Parachute Inflation Research Experiment) de la future mission martienne Mars 2020 (lancement à bord d’une fusée sonde Black Brant IX depuis le Wallops Flight Facility).
Le parachute qui est retombé dans l’Océan Atlantique à 45 km de la côte, a pu être récupéré pour l’analyse des données récoltées.
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°17-24.

L’U.S. Air Force passe un contrat à Lockheed Martin pour la fabrication de 22 satellites GPS
Space News, 14 septembre 2018
L’USAF a annoncé avoir attribué un contrat de 7,2 Md$ à Lockheed Martin pour construire 22 satellites GPS 3F (GPS 3 follow-on), un marché ouvert en février 2018, pour lequel seule Lockheed Martin avait candidaté en avril dernier.
Le premier satellite GPS 3F devrait être prêt au lancement en 2026.
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-13.

Secteur Privé

Raytheon investit dans HawkEye 360
Site Raytheon, Space News, 10 septembre 2018
Parabolic Arc, 11 septembre 2018

HawkEye 360 a levé 5,3 M$ dans un deuxième tour de financement (14,9 M$ au total) mené par Raytheon avec la participation de Sumitomo Coporation of Americas, Razor’s Edge Ventures, Shield Capital Partners, Space Angels et Allied Minds.
L’entreprise ambitionne de fournir à des clients gouvernementaux et commerciaux des produits et des services géoréférencés s’appuyant sur la collecte de radiofréquences par le biais d’une constellation de petits satellites qui est attendue complète (nombre de satellites non rendu public) d’ici 2020. Trois premiers satellites expérimentaux baptisés Pathfinder devraient être lancés d’ici la fin de l’année.
Article connexe précédemment publié : Bulletin d’actualité Espace n°18-24.

Boeing investit dans BridgeSat
Space News, 11 septembre 2018
Parabolic Arc, 12 septembre 2018

BridgeSat a levé 10 M$ dans un deuxième tour de financement mené par Boeing HorizonX Venture avec la participation de Allied Minds pour le développement de son réseau de stations terriennes optiques et de terminaux spatiaux (technologie propriétaire) permettant la transmission de grands volumes de données vers l’espace (LEO et GEO). Au travers de cette alliance, l’entreprise formée en 2015 et basée à Denver (Colorado), pourra également avoir un accès aux experts, aux laboratoires de tests et autres ressources de Boeing. L’objectif de BridgeSat est de fournir des transmissions sécurisées entre les satellites, les autres engins spatiaux, les drones et aéronefs de haute altitude.
A noter que BridgeSat a annoncé récemment avoir conclu un accord avec la NASA pour la mise au point d’un système de communication optique spatiale à but non lucratif (commercialized free) pouvant bénéficier aux futures missions de l’agence spatiale américaine.

Orbital Insight s’associe à Airbus Defence and Space
Cf. Observation de la Terre

Technologie

Soixantième anniversaire : la DARPA et l’espace
Cf. Sécurité et Défense

Rapports et Etudes

Retrouvez également toutes les actualités mises en ligne par la mission pour la science et la technologie en cliquant sur ce lien.
Ambassade de France aux États-Unis d’Amérique
Service spatial – Bureau du CNES