Bulletin d’actualité Espace n°16-01

, Partager

Politique
International
Lanceurs et lancements
Station Spatiale Internationale
Exploration

POLITIQUE


Feu vert de l’International Institute of Space Law pour le Space Act
Space Policy Online, 24 décembre
Le conseil d’administration de l’Internationl Insitute of Space Law (IISL) a émis une note de position vis-à-vis du Commercial Space Launch Competitiveness Act précisant que le texte américain, qui prévoit en particulier des droits de propriété sur les ressources extraites des astéroïdes ou d’autres objets spatiaux par des sociétés américaines, ne violait pas le Traité sur l’Espace de 1967.

INTERNATIONAL


SSL construit un satellite pour l’Indonésie
Space News, 31 décembre
Le constructeur de satellite Space Systems Loral a annoncé avoir remporté un contrat auprès du gouvernement indonésien pour la construction du satellite Telkom-4. Il s’agit du troisième contrat avec l’Indonésie en moins de deux ans pour le constructeur basé à Palo Alto, en Californie.
SSL étant possédée par l’entreprise canadienne MDA (MacDonald, Dettwiler and Associates), elle devrait pouvoir bénéficier de l’appui des agences de crédit aux exportations canadienne et américaine.

LANCEURS ET LANCEMENTS

ULA commande davantage de moteurs RD-180
Space Policy Online, 24 décembre
ULA (United Launch Alliance) a commandé de nouveaux moteurs russes RD-180 pour équiper son lanceur Atlas 5. Cette commande, destinée à des lancements civils et commerciaux, faite suite à la levée de l’interdiction d’utilisation des moteurs russes votée dans le cadre de la loi omnibus votée le 16 décembre (cf. Revue de presse Espace n°15-12).

L’USAF investit dans les moteurs de lanceurs
Space News, 28 décembre
L’US Air Force a attribué un nouveau lot de contrats pour le développement de nouveaux moteurs destinés à mettre un terme à la dépendance américaine vis-à-vis des moteurs russes RD-180.
L’Air Force prévoit d’attribuer entre six et huit contrats pour une somme totale de 35 M$. Jusqu’ici sept contrats ont été attribués pour la somme totale de 17 M$, avec en particulier des contrats à Orbital ATk (3,1 M$), Aerojet Rocketdyne (6 M$) et Northrop Grumman (5,4 M$).

Le Falcon 9 qui a ré-atterri le 21 décembre n’a subi aucun dommage
Space News, 3 janvier
SpaceX a d’ores et déjà annoncé que le premier étage de son lanceur Falcon 9, qui a ré-atterri avec succès le 21 décembre dernier et subissait actuellement des tests approfondis, n’avait subi aucun dommage.
Pour mémoire, SpaceX doit effectuer le lancement du satellite d’océanographie Jason-3 le 17 janvier prochain avec un Falcon 9 depuis la base de Vandenberg (Californie), puis d’ici la fin du mois de janvier, celui de SES-9 pour le compte de l’opérateur de télécommunication luxembourgeois SES, depuis le Cap Canaveral en Floride.

STATION SPATIALE INTERNATIONALE


Le Japon à bord de l’ISS jusqu’en 2024
Space Policy Online, 22 décembre
Le premier ministre japonais a officialisé le 22 décembre dernier la participation de son pays pour l’extension du programme ISS jusqu’en 2024.

EXPLORATION


Le Mars Colonial Transporter de SpaceX
The Space Reporter, 30 décembre
SpaceX devrait prochainement rendre public son nouveau lanceur, le Mars Colonial Transporter (MCT), destiné au transport d’une centaine de passagers et d’une centaine de tonnes de charges utiles en direction de Mars. Le véhicule se composerait d’un propulseur permettant de transporter la charge utile et habitacle qui atterrirait sur Mars et qui pourrait également revenir sur Terre.
Ce projet traduit la volonté du président de SpaceX, Elon Musk, d’établir une colonie sur Mars d’ici dix à vingt ans et d’utiliser la planète rouge en tant que « planète de secours » pour l’humanité en cas de catastrophe majeure sur Terre (pandémie, choc d’un astéroïde…).

Report de la mission InSight
The Washington Post, 23 décembre
Faisant face à un problème d’étanchéité au niveau de la coque de protection du sismomètre martien de haute précision SEIS destiné à être embarqué sur le satellite Insight, le CNES et la NASA ont décidé de surseoir au lancement du satellite jusqu’alors prévu dans le courant du moins de mars 2016.
Du fait de l’évolution de la position relative des planètes, la prochaine fenêtre de lancement de ce satellite destiné à étudier le noyau, le manteau et la croûte de Mars, s’ouvrira en mai 2018.
Le travail d’investigation des équipes techniques devrait durer plusieurs mois.