CNESMAG 83 - AGRICULTURE : OBSERVER POUR OPTIMISER

, Lire cette page en français , Partager

La 83ème édition du CNESMAG est consacrée aux progrès du monde agricole catalysés par les données d’observation spatiales.

Editorial de Jean-Yves Le Gall, Président du Centre National d’Etudes Spatiales :

La croissance de la population mondiale, le changement climatique et les enjeux environnementaux, sont autant de défis auxquels sont confrontés les acteurs du monde agricole. L’urgence impose des changements de modèle, auxquels les technologies, les données et les services liés au spatial, fournissent des solutions efficaces et durables. Les systèmes spatiaux et leurs services globaux d’observation et de géolocalisation jouent en effet une part significative dans le développement d’une nouvelle agriculture. Les données d’observation saisies depuis l’orbite dans toutes les longueurs d’ondes, permettent le suivi en temps réel et partout dans le monde, de l’état du parcellaire agricole, des pâturages, des ressources hydriques et permettent l’estimation des récoltes et des rendements. L’outil spatial facilite également la maîtrise de l’impact de l’agriculture sur l’environnement, en accompagnant une gestion raisonnée des intrants, engrais, produits phytosanitaires, eau, tout en minimisant l’énergie utilisée. Ceci est rendu possible par le développement de la robotique agricole qui utilise le système de géolocalisation européen Galileo, pour un positionnement très précis, de l’ordre de quelques centimètres. Le partenariat que le CNES et l’INRAE ont noué et qui sera présenté au prochain Salon de l’agriculture, s’inscrit dans cette dynamique. Outil de soutien d’un grand nombre de politiques publiques comme le climat, l’environnement, la sécurité, les transports, l’agriculture ou encore la fracture numérique, le spatial et ses avancées technologiques constituent un formidable atout pour l’avènement d’une agriculture au rendez-vous des défis démographiques, sanitaires, environnementaux et climatiques du 21ème siècle.

Pour prolonger votre lecture, cliquer ici.