Café des Sciences #88 : Maladies transmises par les moustiques, l’accent sur le paludisme et les flavivirus

, Read this page in English , Partager

Café des Sciences #88 : « Maladies transmises par les moustiques, l’accent sur le paludisme et les flavivirus »

- Quand : Friday, 23 February from 6pm to 8pm
- Où : Venture Cafe, CIC Cambridge, 5th floor, One Broadway, Cambridge, MA 02142
- Inscription
- Présentation en Français – networking à suivre
 

Invités

Melissanne de Wispelaere, est instructrice à la faculté de médecine de Harvard et ses recherches actuelles portent sur le développement de petites molécules inhibitrices des flavivirus. Melissanne a obtenu son doctorat à I.N.R.A. - Versailles, sous la direction de Mark Tepfer. Après avoir terminé son doctorat, elle a déménagé aux États-Unis et a travaillé comme stagiaire postdoctoral à A.L.N. Le laboratoire de Rao à l’Université de Californie Riverside, où elle a étudié la réplication de l’ARN et l’encapsidation dans des virus de la famille des Bromoviridae. De 2008 à 2011, Melissanne a travaillé au laboratoire de l’école de médecine Harvard de Priscilla Yang et a étudié les interactions du virus de la dengue avec son hôte, en particulier par l’utilisation d’inhibiteurs de petites molécules ciblés sur l’hôte.
Melissane discutera des inhibiteurs de petites molécules de flavivirus.

Rafael Polidoro, Il a travaillé deux ans en tant que boursier postdoctoral au laboratoire Lieberman (Harvard Medical School) pour mener des recherches sur la façon dont les cellules T γδ reconnaissent et éliminent les parasites du paludisme dans les globules rouges. Rafael est actuellement au laboratoire de Brennan en utilisant CRISPR pour étudier comment différents facteurs de transcription déterminent le destin des cellules T non conventionnelles humaines. Rafael a obtenu un B.Sc, M.Sc et Ph.D en biochimie et immunologie à l’Université fédérale de Minas Gerais (Brésil), où il a passé 10 ans à développer et à étudier l’utilisation de vaccins recombinants contre les infections parasitaires (toxoplasmose et maladie de Chagas). ).
Au cours de ces 10 années, il a reçu 12 honneurs et récompenses pour son travail et a été invité à passer une année de son doctorat à la Harvard School of Public Health. Depuis lors, Rafael a participé à sept publications scientifiques de haute qualité. Rafael est également le cofondateur de Clube de Ciências Brasil, une organisation à but non lucratif qui promeut et développe l’intérêt scientifique des jeunes lycéens. Rafael présentera son travail sur "les lymphocytes T γδ reconnaissent et tuent le paludisme à Plasmodium falciparum au stade sanguin".

Program

- 18h30 : Accueil & Networking
- 18h45 : Discussions
- 20h15 : Networking
- 21h00 : Après la présentation, rencontre au Glass House

 

Partenaires du Café des Sciences

Pour plus d’informations : https://cafesciences.org/