Cancer du colon et infection bactérienne : le rôle du monoxyde d’azote

, Partager

Des scientifiques ont démontré un lien entre inflammation, cancer et monoxyde d’azote (NO), qui est produit par le système immunitaire lors des infections bactériennes, notamment au niveau du colon. Ils ont découvert que le NO [1] peut induire les cellules épithéliales à devenir cancéreuses. Cette découverte suggère que le blocage de ce composant pourrait aider à prévenir et traiter le cancer du colon, troisième cause de cancer aux Etats-Unis [2].

Les chercheurs ont pris pour modèle une souris génétiquement modifiée, appelée Rag2 (-/-), qui est déficiente en lymphocytes et hautement sensible à l’infection expérimentale par des bactéries. Ce modèle de souris est utile pour simuler les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et les événements se déroulant lors du cancer du colon. Les scientifiques ont infecté des souris avec la bactérie Helicobacter hepaticus qui possède des caractéristiques similaires à la bactérie Helicobacter Pylori, responsable d’infections gastro-intestinales, et connue depuis plusieurs années pour être impliquée dans le cancer chez les humains.

L’infection par H. hepaticus conduit à l’accumulation de macrophages et de neutrophiles dans le côlon au niveau du site infecté, et à une augmentation de production de NO. Ces changements s’accompagnent d’un développement progressif d’une inflammation sévère, d’une hyperplasie, d’une dysplasie et d’un cancer. Les chercheurs ont ensuite injecté la bactérie H. hepaticus associée à un inhibiteur de la production de NO, chez d’autres souris. Ils ont observé une disparition des pathologies de l’épithélium et une inhibition du déclenchement des cancers. Ces résultats confirment le rôle essentiel de la production de NO dans la carcinogenèse du colon. "Le NO libéré par les cellules lors de l’inflammation joue un rôle important dans les changements morphologiques des cellules épithéliales, facilitant ainsi le développement de cancer", selon Susan Erdman, de la Division of Comparative Medicine et auteur principal de l’article. "De nombreuses recherches sont encore nécessaires pour étudier les effets exacts du NO et développer des thérapies cliniques potentielles contre le cancer du colon".

Les chercheurs de la Division of Comparative Medicine et du Department of Biological Engineering du Massachusetts Institute of Technology (MIT), menés par James Fox, directeur de la Division of Comparative Medicine (DCM), publient leur découverte dans le journal "Proceedings of the National Academy of Sciences".

[1] Le NO est produit naturellement lors de la phagocytose par des cellules du système immunitaire, notamment les macrophages. C’est un des mécanismes permettant au système immunitaire de contenir une infection bactérienne.

Source :


- [2] "Annual Report to the Nation on the Status of Cancer, 1975-2005, Featuring Trends in Lung Cancer, Tobacco Use, and Tobacco Control" - Ahmedin Jemal et al. - JNCI Journal of the National Cancer Institute -Volume 100, numéro 23 - Pages 1672 à 1694 - http://jnci.oxfordjournals.org/cgi/content/full/djn389
- Le rapport est disponible gratuitement en téléchargement à l’adresse suivante : http://jnci.oxfordjournals.org/cgi/reprint/100/23/1672
- "Nitric oxide shown to cause colon cancer : study offers proof of compound’s role in disease" - MIT News - Anne Trafton - 19/01/2009 - http://web.mit.edu/newsoffice/2009/colon-cancer-0119.html
- "Nitric oxide and TNF-alpha trigger colonic inflammation and carcinogenesis in Helicobacter hepaticus-infected, Rag2-deficient mice"- Erdman SE et al. - Proceedings of the National Academy of Sciences -27/01/2009 - Volume 106 (4) - Pages 1027 à 1032 - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19164562

Pour en savoir plus, contacts :


- Sur les bactéries "Helicobacter" présentes chez les rongeurs - J.P. Euzéby - Dictionnaire de Bactériologie vétérinaire - 13/10/2006 - http://www.bacterio.cict.fr/bacdico/hh/helicointestinrongeurs.html
- "Le monoxyde d’azote" - Wikipédia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Oxyde_nitrique
- "Helicobacter pylori" - Wikipédia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Helicobacter_pylori
- Ahmedin Jemal, Docteur - Epidemiology and Surveillance Research, American Cancer Society, Atlanta (Etats-Unis) - e-mail : ajemal@cancer.org
Code brève
ADIT : 57882

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….