"CarTel" permettrait de réduire le temps de transport de 25%

, Partager

Le Departement of Electrical Engineering and Computer Science du MIT vient de tester son nouveau projet "CarTel" à Boston. Chaque utilisateur doté du système CarTel peut, en temps réel, être informé du trafic ce qui lui permet d’intégrer les conditions de circulation dans la recherche du trajet le plus court. Les résultats du test réalisé sur 50 voitures (dont 40 taxis) depuis janvier ont montré qu’en moyenne les temps de circulation étaient réduits de 25%. Ce projet, financé en partie par la NSF et le T-Party project, s’inscrit dans une volonté nouvelle du gouvernement américain de réduire les problèmes liés à la circulation routière, en particulier dans les zones urbaines.

Le principe est simple : les voitures équipées du système sont reliées à un serveur, via un réseau sans fil urbain préexistant. Chaque voiture émet et reçoit des informations en temps réel sur le trafic en cours. Un historique de circulation à différentes heures de la journée est aussi disponible. Le conducteur reçoit alors toutes les données sur le web ou sur son téléphone portable. Afin d’assurer une connexion en temps réel un "Quick Wifi" a été développé par les professeurs Hari Balakrishnan, Samuel Madden et Jacob Eriksson. Selon Madden "15 secondes peuvent être nécessaire pour se connecter avec un système conventionnel, ainsi l’information obtenue via le sans fil peut être déjà dépassée lorsqu’on reçoit le signal". La vitesse de transfert des données est environ 30 fois supérieure à celle d’un réseau conventionnel. "Quick Wifi" peut se connecter en 360 millisecondes.

Une autre part majeure du développement a été de gérer les grandes quantités de flux de données. Selon les détecteurs utilisés, CarTel peut recevoir 600 points de données à la seconde. Un algorithme puissant de calcul a dû être mis au point pour synthétiser toutes les données intéressantes. Il doit, en effet, prendre en compte l’historique de circulation ainsi que les conditions de circulation en cours.

D’autres fonctions ont pu être ajoutées. CarTel est relié au système de contrôle du véhicule. Le conducteur peut ainsi vérifier la maintenance via CarTel et être alerté en cas de problème. Un système de surveillance de l’état des routes a aussi été installé. Des tests ont montré qu’il était capable de reconnaître 75% des surfaces considérées comme mauvaises par un observateur humain avec un taux d’erreur de seulement 5%. Le système élaboré, nommé Pothole Patrol (P2), mesure les vibrations du véhicule pour détecter d’éventuels trous sur la route.

L’avantage de ce système, par rapport au GPS, réside dans sa capacité à pouvoir construire des modèles de trafic et prévoir d’éventuelles congestions de circulation. Cependant CarTel pourrait être concurrencé par un système déjà existant, plus simpliste, le Dash Express Gps basé sur un "réseau social" où les données sont envoyées en temps réel d’utilisateur à utilisateur.

Source :


- "CarTel personalizes commutes by using WiFi to network cars" - Elizabeth A Thomson - 10/08/08 - http://web.mit.edu/newsoffice/2008/car-sensors-tt1008.html
- "Project Overview" - http://cartel.csail.mit.edu/doku.php
- "Less Time Stuck in Traffic, Thanks to New MIT Program " - john Brandon - 23/10/2008 - http://www.popsci.com/cars/article/2008-10/less-time-stuck-traffic-thanks-new-mit-program?page=

Pour en savoir plus, contacts :

"Traffic technology is all the rage in Cambridge" Brendan Lynch - 10/17/08 - http://www.masshightech.com/stories/2008/10/13/weekly11-Traffic-technology-is-all-the-rage-in-Cambridge.html
Code brève
ADIT : 56484

Rédacteur :

Arnaud Souillé ; deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….