Carlab, un laboratoire tourné vers la voiture de demain

, Partager

Mardi dernier, un groupe de français composé de chercheurs, d’universitaires, d’industriels et de politiciens, délégué par l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie (IHEST) et accompagné par la mission scientifique de San Francisco s’est rendu sur le campus de Stanford pour visiter le laboratoire Carlab.

Carlab est un laboratoire interdisciplinaire de recherche affilié à l’université de Stanford. Son fonctionnement est plutôt atypique puisqu’il est composé d’une communauté d’étudiants en fin de cursus, guidés et dirigés par quelques chercheurs confirmés. Leur objectif est de découvrir, construire et déployer les innovations majeures pour les prochaines générations de voitures, en se concentrant sur un meilleur niveau de sécurité, de performance et de plaisir pour le conducteur.

En termes de sécurité, l’équipe a mis au point une aide à la conduite qui se traduit par une rectification de la direction des pneus en fonction de l’adhérence et de la courbe de la route, ainsi que des contrôles accrus par le véhicule. En parallèle, une autre équipe travaille sur l’aspect physiologique, permettant d’informer le véhicule sur l’état du conducteur. Ainsi il serait possible de déterminer grâce à une capture du visage, si le conducteur est plutôt content ou énervé, calme ou stressé ou s’il est sur le point de s’endormir, puis d’adapter le comportement du véhicule en fonction des informations collectées. Les chercheurs ont notamment pensé à un système capable de détecter la fermeture des yeux pour détecter si le conducteur s’endort. Un tel système permettrait de prévenir un endormissement au volant voire même de passer dans un mode de contrôle semi-automatique.

Le projet fait également appel à d’autres disciplines moins techniques comme le droit ou la sociologie. Des études sont notamment réalisées pour connaître et fixer les responsabilités du véhicule et des constructeurs en cas d’accident. D’autres études encore se concentrent sur le comportement à adopter en fonction de la culture et de la nationalité. En effet, des travaux ont montré que ces facteurs peuvent être source de réactions opposées face à une intervention du véhicule. Ainsi les américains seraient plus disposés que les japonais à recevoir une remarque sur leur style de conduite sans s’énerver.

Par ailleurs, Carlab travaille en coopération avec des partenaires industriels afin de développer de nouveaux moteurs plus performants. Les chercheurs travaillent notamment sur une meilleure régulation de l’arrivée de carburant en fonction du type de conduite. La filiale américaine de Volkswagen s’est engagée en 2007 à donner une contribution de 5.75 millions de dollars à l’Université de Stanford pour créer le Volkswagen Automotive Innovation Lab (VAIL) intégrant Carlab. 2 millions de dollars ont été donnés pour construire le bâtiment et 750.000 dollars sont donnés chaque année pour financer la recherche et les activités d’enseignements au sein de Carlab.

Source :


- Présentation de Carlab : http://design.stanford.edu/CarLab.html
- "Volkswagen to contribute $5.75 Million to stanford university" : 11/15/2007 http://www.media.vw.com/article_display.cfm?article_id=10248

Pour en savoir plus, contacts :

Le site de Carlab : http://www.thecarlab.com/
Code brève
ADIT : 58416

Rédacteur :

Arnaud Souillé ; deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….