Changement climatique : nouveaux résultats de l’USGS relatifs à la fonte du pergélisol

, Partager

Une nouvelle étude [1] publiée par l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (United States Geological Survey - USGS) montre que la fonte du pergélisol, due au réchauffement climatique, pourrait libérer 44 milliards de tonnes d’azote et 850 milliards de tonnes de carbone. Cela aurait des conséquences sur le réchauffement climatique lui-même (par rétroaction positive) et sur de nombreux écosystèmes.

Le contexte de cette nouvelle publication est tout particulier puisque l’ouragan Sandy s’est abattu au même moment sur la côte Est des Etats-Unis et que de nombreuses associations de protection de l’environnement s’interrogent sur un possible lien entre cet événement et le changement climatique, grand absent de la campagne présidentielle américaine.

"Connect the dots" : un lien entre changement climatique et l’ouragan Sandy ?

Comme nous l’évoquions dans une précédente brève [2], de nombreux évènements climatiques extrêmes ont eu lieu cette année aux Etats-Unis. Le dernier en date, l’ouragan Sandy, baptisé "Frankenstorm" par certains en raison de son passage pendant la semaine d’Halloween, a frappé le Nord-Est des Etats-Unis. Si le bilan des dégâts n’est pas encore établi, il semble déjà que plus de 31 morts soient à déplorer et que les dommages atteignent 20 milliards de dollars [3].


L’ouragan Sandy
Crédits : NOAA


Quelques jours avant que l’ouragan ne menace New-York, lors d’une manifestation à Times Square, des associations environnementales [4], dont 350.org, ont cherché à attirer l’attention des candidats à l’élection présidentielle sur le changement climatique, en leur demandant de "connect the dots" (faire les liens) entre évènements climatiques extrêmes et changement climatique.

En effet, le changement climatique a été le grand absent des débats de la campagne présidentielle. Le sujet n’a pas été mentionné lors des trois débats (pour la première fois depuis 1988) [5] et de nombreuses associations environnementales se mobilisent pour mettre fin à ce qu’elles appellent le "climate silence" [6] des deux principaux candidats à la présidentielle.

S’il est difficile de lier le changement climatique à un événement en particulier, il est néanmoins possible de déterminer l’impact que le changement climatique peut avoir sur certains types d’évènements climatiques extrêmes. C’est ce que de nombreux scientifiques [7] se sont attachés à faire au cours des dernières années, notamment à travers le "Rapport spécial sur la gestion des risques de catastrophes et de phénomènes extrêmes pour les besoins de l’adaptation au changement climatique" [8] du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Contrairement aux vagues de chaleur ou à l’augmentation de la température globale, le lien entre les ouragans et le changement climatique ne peut pas pour l’instant être établi de façon claire. De nombreux scientifiques s’accordent à dire que s’il n’est pas possible de lier la formation de l’ouragan Sandy au réchauffement climatique, il est néanmoins clair que les conséquences du réchauffement climatique ont rendu l’ouragan Sandy encore plus dévastateur. En effet, le réchauffement climatique contribue à rendre l’air plus chaud et humide ainsi qu’à des précipitations plus intenses, ce qui peut, in fine, renforcer les ouragans [9]. Une étude parue le mois dernier [10] établissait également un lien entre les années les plus chaudes et les ouragans les plus forts depuis 1923. Par ailleurs, l’augmentation du niveau de l’océan contribue aux inondations massives. Enfin, une étude publiée en mars dernier démontrait un lien entre la fonte des glaces en Arctique et les évènements climatiques extrêmes sur la côte Est des Etats-Unis [11]. La direction inhabituelle prise par l’ouragan Sandy ("bloqué" par une dépression à l’Est du Canada qui l’a poussé vers l’Ouest) pourrait (mais cela reste sujet à discussion) être liée à la fonte record des glaces en Arctique cet été [12].

Impact de la fonte du pergélisol : (beaucoup) plus de carbone et d’azote dans l’atmosphère

Une autre conséquence du réchauffement climatique est la fonte du pergélisol (sol dans lequel l’eau reste gelée pendant au moins deux années consécutives). Une nouvelle étude de l’USGS financée par la Fondation Nationale pour la Science (National Science Fondation - NSF) montre que 44 milliards de tonnes d’azote et 850 milliards de tonnes de carbone [13] (l’équivalent de la quantité de carbone actuellement dans l’atmosphère) pourraient être libérées suite à la fonte du pergélisol. Cela augmenterait encore le réchauffement climatique et aurait des conséquences importantes sur les écosystèmes, en particuliers pour les rivières et les océans.

Les scientifiques de l’USGS ont étudié le pergélisol arctique et ont distingué plusieurs types de sols qui réagiront différemment au réchauffement climatique. Selon leur épaisseur, leur formation et leur composition (très riches en matière en décomposition ou très riches en nutriments), l’activité microbienne des sols permise par le réchauffement du pergélisol varie et ces sols auront tendance à relâcher des quantité d’azote différentes, qui iront plutôt dans l’atmosphère ou dans les océans, impactant directement les écosystèmes. Cette analyse des différents sous-sols et des modélisations plus précises ont permis aux chercheurs d’affiner leurs estimations relatives aux quantités d’azote qui pourraient être libérées.,

Les chercheurs de l’USGS estiment que des recherches approfondies seront nécessaires pour mieux comprendre les effets qu’aura la libération d’une telle quantité d’azote sur les écosystèmes, en particulier sur les milieux aquatiques et la végétation.

A cela s’ajoute le carbone (principalement dans le méthane) relâché par tous les types de sols, suite à la fonte du pergélisol, dont les estimations des quantités qui pourraient être libérées confirment les résultats antérieurs.

Sources :


- [1] "Field information links permafrost carbon to physical vulnerabilities of thawing" - Geophysical Research Letters, Vol. 39 - HARDEN Jennifer and al. - August 2012 - http://www.agu.org/pubs/crossref/2012/2012GL051958.shtml
- [2] "2012 : l’année de tous les records climatiques aux Etats-Unis ?" - Bulletins Electroniques Etats-Unis - RAMSTEIN Céline - 05/10/2012 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71099.htm
- [3] "Hurricane Sandy Threatens $20 Billion in Economic Damage" - Bloomberg News- BURRITT Chris et SULLIVAN Brian- 30/10/2012 - http://www.businessweek.com/news/2012-10-29/hurricane-sandy-threatens-20-billion-in-u-dot-s-dot-economic-damage
- [4] "Hurricane Sandy : Climate Change Activists Offer Stark Reminder Before Storm Hits" - Huffington Post - KAVNER Lucas - 28/10/2012 - http://www.huffingtonpost.com/2012/10/28/hurricane-sandy-climate-change_n_2036011.html
- [5] "Will This Be The First Time The Debates Are Silent On Climate Since 1988 ?" - Blog Climate Progress - JOHNSON Brad - 22/10/2012 - http://thinkprogress.org/climate/2012/10/22/1057251/will-this-be-the-first-time-the-debates-are-silent-on-climate-since-1984/
- [6] Un site internet a même été créé : http://www.climatesilence.org
- [7] Voir notamment les exemples de Randall Dole (NOAA), Kevin Trenberth (NCAR) et Peter Stott (UK Met Office) mentionnés par http://www.npr.org/blogs/13.7/2012/10/28/163812770/hurricane-csi-frankenstorm-sandy-and-climate-change
- [8] "Special Report : Managing the Risks of Extreme Events and Disasters to Advance Climate Change Adaptation (SREX)" - IPCC - 2012 - http://www.ipcc-wg2.gov/SREX/
- [9] "Hurricane Sandy : The next climate wake-up call ?" - Politico - RESTUCCIA Andrew- 24 /10/2012 - http://www.politico.com/news/stories/1012/82813.html?hp=l8
- [10] "Homogeneous record of Atlantic hurricane surge threat since 1923" - Proceedings of the National Academy of Sciences - GRINSTED Asiak et al. - Octobre 2012 - http://www.pnas.org/content/early/2012/10/10/1209542109
- [11] "Evidence linking Arctic amplification to extreme weather in mid-latitudes" - FRANCIS Jennifer et VAVRUS Stephen - Geophysical Research Letters, Vol. 39 - 2012 - http://www.agu.org/pubs/crossref/2012/2012GL051000.shtml
- [12] "En Arctique, la fonte des glaces laisse le champ -presque- libre à l’exploitation de l’or noir" - Bulletins Electroniques Etats-Unis - Céline Ramstein - 21/09/2012 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71012.htm
- [13] "Not-So-Permanent Permafrost" - USGS News - 24/10/2012 - http://www.usgs.gov/newsroom/article.asp?ID=3436&from=rss_home#.UJA9DoUeO_E

Pour en savoir plus, contacts :


- Le site de l’USGS présentant des données en temps réel sur le climat et le pergélisol en Alaska : data.usgs.gov/climateMonitoring/region/show ?region=alaska
- Arctic Climate Impact Assessment - Cambridge University Press - 2004 - http://www.acia.uaf.edu/pages/scientific.html
Code brève
ADIT : 71385

Rédacteurs :


- Céline Ramstein, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….