Cinq nouveaux centres de recherche financés par la NSF

, Partager

La NSF a annoncé accorder 75,3 millions de dollars pour financer cinq nouveaux centres de recherche :
- un centre de recherche en biologie de synthèse (Synthetic Biology Engineering Research Center SynBERC), installé à Berkely et associant Harvard, le MIT, Prairie View A&M University et UCSF, ainsi que 12 sociétés privées (dont Sun, Microsoft, IBM, HP etc.)
- un centre de recherche en ingénierie et qualité de la vie (Quality of Life Technology Engineering Research Center (QoLT), installé à Carnegie Mellon avec l’université de Pittsburgh comme partenaire principal et des partenaires industriels parmi lesquels IBM, Intel, Sanyo, etc.
- un centre de recherche sur l’énergie sous forme liquide (Engineering Research Center for Compact and Efficient Fluid Power CEFP) à l’université du Minnesota et associant GeorgiaTech, Urbana-Champaign, Purdue, Vanderbilt, l’université du Milwaukee, et NCAT, les partenaires industriels n’étant pas encore confirmés
- un centre sur les capteurs en infra-rouge moyen pour l’environnement et la santé (Mid-Infrared Technologies for Health and the Environment MIRTHE), piloté par Princeton et associant Johns Hopkins, l’université du Maryland, celle du comté de Baltimore, Rice, Texas A&M et le City College de New York.
- un centre sur les composants organiques structurés (Engineering Research Center for Structured Organic Composites C-SOC), installé à Rutgers, avec comme partenaires le New Jersey Institute of Technology, Purdue et l’Université de Porto Rico (Mayaguez)
Le propos de ces financements est de favoriser le développement de partenariats pluri-disciplinaires en coopération avec le secteur privé. Outre ces priorités de pluridisciplinarité et de transfert de technologie, ils doivent aussi conduire des actions éducatives et de promotion de la science.
Comme les centres précédents (le programme a été lancé il y a plus de vingt ans) ou existants (17), ils peuvent bénéficier d’un financement pendant au plus dix ans, puis doivent ensuite avoir trouvé les moyens de se financer par eux-mêmes (par exemple le Data Storage Systems Center de Carnegie Mellon n’a plus de financement NSF depuis 2001).

Source :

http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=107939

Pour en savoir plus, contacts :

La Engineering Research Centers Association : http://www.erc-assoc.org/
Code brève
ADIT : 38759

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….