Cinq nouvelles recrues parmi les Science Envoys

, Partager

Le 26 Février dernier, le Département d’Etat américain a annoncé la nomination de cinq nouveaux envoyés spéciaux pour la science. Comme leurs treize prédécesseurs, ces éminents conseillers scientifiques vont être amenés à échanger avec des gouvernements et des citoyens à l’étranger, afin de renforcer les liens de coopération entre les Etats-Unis et certaines parties du Monde.

La finalité du programme :

Le Science Envoy Program a vu le jour suite au discours du président Obama à l’Université du Caire le 4 juin 2009. A l’époque, le président avait proposé un « nouveau départ » entre les Etats-Unis et les pays musulmans. Son outil : trois scientifiques américains choisis par l’Académie Nationale des Sciences des Etats-Unis (NAS), le Bureau présidentiel de la Politique Scientifique et Technologique (OSTP) et le Département d’Etat (DOS). La nomination d’Ahmed Zewail, d’Elias Zerhouni et de Bruce Alberts a ainsi été annoncée en novembre 2009 à Marrakech par la Secrétaire d’Etat Hillary Rodham Clinton.

Ces personnalités scientifiques américaines se sont rendues de janvier à mai 2010 dans des pays majoritairement musulmans d’Afrique du Nord et d’Asie du Sud-Est pour renforcer la coopération scientifique, médicale et technologique entre les Etats-Unis et ces vastes régions du monde, l’idée étant pour ces conseillers de la Maison Blanche d’analyser à la fois les points forts et les lacunes des institutions scientifiques qu’ils ont côtoyées et formuler des recommandations.

Pour mener à bien cette mission, il va de soi que ces envoyés spéciaux présentent des profils remarquables : chefs de file du monde universitaire, lauréats de prix Nobels à l’image d’Ahmed Zewail pour la Chimie en 1999, ou encore auteurs scientifiques reconnus. Ces parcours atypiques permettent à chaque envoyé d’apporter à sa mission son expérience et ses intérêts personnels. Ainsi, Bruce Alberts, professeur émérite à l’Université de Californie, San Francisco et rédacteur en chef de la célèbre revue Science, estime que sa présidence antérieure à l’Académie Nationale des Sciences le qualifie pour « aider les académies d’autres pays à devenir des institutions fortes et influentes, capables de bien conseiller leur gouvernement et de faire profiter la population de la sagesse des sciences. »

A mesure que le programme a pris de l’ampleur, le nombre d’envoyés spéciaux s’est étoffé pour être porté à 13. Depuis 2010 ces derniers ont parcouru 25 pays à travers l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Asie Centrale, l’Amérique Latine et l’Asie du Sud-Est. Au cours des cinq dernières années, ces envoyés spéciaux ont échangé avec une douzaine de représentants officiels de gouvernements étrangers, notamment des chefs d’états. Ils ont également donné des conférences devant des centaines d’étudiants dans une vingtaine d’Universités et ont réussi à médiatiser leur action sur place.

Les nominations de ce début d’année :

Le 26 février dernier, le département d’Etat communiquait le nom de cinq nouveaux envoyés spéciaux pour la Science : le Docteur Linda Abriola, le Docteur Mark Hersam, le Docteur Daniel Kammen, le Docteur Margaret Leinen et le Docteur Thomas Lovejoy.

- Linda Abriola est professeure à l’Université de Tufts et ancienne doyenne de l’école d’ingénieur de cette université. Elle est membre de l’Union de Géophysique Américaine, de l’Académie Américaine des Arts et de la Science et de l’Académie Nationale d’ingénierie. En tant qu’envoyée spéciale pour la Sience, le Docteur Abriola se concentrera sur la science, la technologie, les mathématiques et l’ingénierie au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie centrale.

- Mark Hersam est professeur en science des matériaux et en ingénierie, en chimie, en médecine et il est le directeur du centre de recherche en science des matériaux et en ingénierie de l’Université de Northwestern. Il a remporté la chaire Bette et Neison Harris pour l’enseignement et a été lauréat d’une bourse de recherche MacArthur en 2014. En tant qu’envoyé spécial pour la Science, le Docteur Hersam se concentrera sur les technologies émergentes en Europe de l’Est.

- Daniel Kammen est professeur émérite d‘énergie à l’Université de Berkeley, Californie, et directeur fondateur du National Renewable Energy Laboratory. Il est également co-directeur de l’institut pour l’environnement de Berkeley, directeur du centre de recherche sur les transports durables et a été membre au comité consultatif pour l’énergie et l’environnement de la fondation X-Prize. En tant qu’envoyé spécial pour la Science, le Docteur Kammen se concentrera sur les innovations énergétiques au Moyen-Orient et en Afrique.

- Margaret Leinen est la directrice de l’Institut d’Océanographie du Scripps et vice chancelière pour les sciences marines à l’Université de San Diego, Californie. Elle est l’ancienne directrice adjointe à la Fondation Nationale des Sciences pour les géosciences et coordinatrice pour la recherche environnementale et l’éducation. Cette océanographe récompensée est également membre de l’association américaine pour l’avancement des sciences. En tant qu’envoyée spéciale pour la Science, le Docteur Leinen se concentrera sur les sciences océaniques en Amérique Latine, dans l’Est de l’Asie et dans le Pacifique.

- Thomas Lovejoy est professeur à l’Université George Mason, associé de la United Nations Foundation, ancien président du centre Heinz pour la Science, l’économie et l’environnement et le fondateur des séries télévisées Nature. C’est un ancien conseiller du Président de la United Nations Foundation et il a été chef conseiller et expert pour l’environnement pour la région d’Amérique Latine auprès de la Banque Mondiale. Enfin, il est également l’ancien vice-président exécutif de WWF aux Etats-Unis. En tant qu’envoyé spécial pour la Science, le Docteur Lovejoy se concentrera sur la biodiversité et la conservation de la faune en Amérique latine, en Asie de l’Est et dans le Pacifique.


Sources :
- "STEM : Science Envoy Program", US Department of State : http://www.state.gov/e/oes/stc/stem/envoys/
- “Announcement of US Science Envoys”, US Department of State, February, 26, 2016 : http://www.state.gov/r/pa/prs/ps/2016/02/253734.htm
- “Scripps Oceanography Director Named Science Envoy by US Department of Stat”, Scripps institution of oceanography, February, 29, 2016 : https://scripps.ucsd.edu/news/scripps-oceanography-director-named-science-envoy-us-department-state

Rédacteurs :
- Camille Nibéron, Stagiaire pour la Science et la Technologie : camille.niberon@ambascience-usa.org
- Clément Lefort, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie : deputy-envt@ambascience-usa.org