Combiner les approches pour vaincre les tumeurs ?

, Partager

Les traitements actuels contre le cancer connaissent des limites, d’où la nécessité de combiner différentes approches pour soigner cette maladie. En effet, la plupart des traitements actuels contre le cancer tels que les chimiothérapies ou radiothérapies ne peuvent différencier les cellules saines des cellules malades. De plus, les thérapies fondées sur l’utilisation du système immunitaire sont plus spécifiques, mais non applicables contre certaines variétés de tumeurs.
Des chercheurs de l’Université Stanford en Californie ont mis au point un traitement alliant deux techniques pour le traitement du cancer. Les pistes envisagées pour remédier aux problèmes évoqués sont de combiner des virus "tueurs de cancers" avec des cellules du système immunitaire. Concrètement, la cellule se fixe sur la cellule cancéreuse par des récepteurs spécifiques, le virus se réplique ensuite au sein de la tumeur et détruit la cellule malade.
L’équipe de Steve Thorne et Christopher Contag a recherché des candidats pour répondre à ce cahier des charges complexe. Ils ont identifié des cellules CIK (Cytokine-Induced Killer) qui agissent sur un nombre important de tumeurs. Le virus intégré a longtemps été utilisé contre la variole. Il s’agit du virus Vaccinia qui a l’avantage de se répliquer seulement 72 heures après l’injection. Cette longue phase d’éclipse est suffisante pour que les cellules CIK se logent profondément dans la tumeur. Ainsi le virus agit vraiment à l’intérieur de la tumeur alors qu’il n’est que très faiblement détecté dans les autres parties du corps.
L’efficacité de cette stratégie a été testée sur trois lots de 8 souris. Des souris immunodéprimées ont subi une xénogreffe de cellules tumorales ovariennes humaines. Les souris testées avec cette double technique ont survécu. Les souris traitées avec seulement la cellule CIK sans le virus intégré ont survécu une semaine de plus que les souris contrôles alors que l’injection du virus seul a guéri 25% des souris malades.
Cette stratégie est un exemple des effets bénéfiques apportés par la combinaison de techniques anti-cancéreuses. Selon Inder Verma du Salk Institute de San Diego en Californie, il s’agit de la démarche la plus prometteuse pour le traitement des cancers.

Source :


- http://www.ncbi.nlm.nih.gov.ezp1.harvard.edu/entrez/query.fcgi?holding=hulib&cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=16556847&query_hl=3&itool=pubmed_docsum
- http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2006/324/2

Pour en savoir plus, contacts :

http://en.wikipedia.org/wiki/Vaccinia
Code brève
ADIT : 32847

Rédacteur :

Brice Obadia vi-sdv.mst@ambafrance-us.org
Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….