Conférence et record dans les communications par fibres optiques

, Partager

La conférence OFC/NFOEC 2008, qui porte sur les communications par fibres optiques (Optical Fiber Communication/ National Fiber Optic Engineers Conference), s’est déroulée à San Diego, en Californie à la fin du mois de février.

Cette conférence annuelle est centrée sur l’actualité américaine dans le transport optique pour les télécommunications, un secteur fortement porteur, avec l’explosion des contenus multimédias sur l’Internet. Chaque année, cette conférence s’internationalise de plus en plus. En effet, le trafic sur l’Internet double de façon constante tous les 16 mois : les échanges journaliers atteignent aujourd’hui 9000 péta-octets (9 milliards de giga-octets) et devraient atteindre 21.000 péta-octets en 2012.

Le grand thème de discussion de l’édition précédente portait sur l’adoption du 40 Gigabit/s (Gbit/s), et notamment de savoir si il ne fallait pas directement travailler sur la génération suivante (100 Gbit/s). Cette année, le 40 Gbit/s et les 100 Gbit/s sont assimilés dans une même catégorie, et, malgré le démarrage relativement lent de ces composants, ils ont été un des focus principaux de cette conférence. Le marché des composants à ultra haut-débit est estimé à $900 millions, pour l’année 2012, ce qui représentera 10% du marché des composants pour les télécommunications optiques.

Ainsi, de très nombreux composants à 40 Gbit/s ont été présentés lors de cette exposition (des lasers à forte puissance aux modulateurs et démodulateurs en passant par les puces spécifiques de traitements), et ont montré que la technologie était mûre et assimilée. Par ailleurs, ces taux de transferts sont déjà utilisés dans certains déploiements de FTTH (Fiber To The Home). Une autre technologie très en vogue sur le salon a été la technologie SFP+ pour les nouveaux connecteurs optiques. De plus petite taille que ses concurrents et plus récemment standardisée, cette technologie permet d’augmenter le nombre de ports optiques par cartes et supporte les nouveaux standards et le 10Gbit/s contrairement à son prédécesseur (SFP). Puisque les technologies à 40Gbit/s sont développées, les principales discussions ont porté sur les développements des technologies à 100Gbit/s et au delà, ainsi que les spécifications des standards allant de pair avec ces innovations.

Cette conférence était aussi une rencontre scientifique, plusieurs articles de recherche ont été présentés pendant ces quelques jours. Ainsi Alcatel-Lucent et son groupe de recherche Bell Labs a montré comment ils avaient réussi à mettre au point une transmission record culminant à 16,4 Terabit/s (16.400 Gbit/s), sur plus de 2.550 km en utilisant 164 canaux à 100 Gbit/s multiplexées ; ceci établit un nouveau record de vitesse. Cette démonstration, ainsi que trois autres articles de Bell Labs portant sur les circuits de transmissions à 100Gbit/s (sur un récepteur, sur un modulateur bipolaire et sur un autre modulateur) ont montré que cette nouvelle technologie et l’Ethernet à 100Gbit/s s’approchaient de la commercialisation.

Ce marché se développe encore et semble rester porteur pour les prochaines années avec de nouvelles innovations.

Source :


- Researchers Transmit Optical Data At 16.4 Tbps, InformationWeek - http://www.informationweek.com/story/showArticle.jhtml?articleID=206900603&cid=RSSfeed_IWK_All
- Bandwidth-hungry beast rises at OFC/NFOEC 2008 - http://www.laserfocusworld.com/display_article/321793/12/none/none/INDUS/Bandwidth-hungry-beast-rises-at-OFC/NFOEC-2008
- OFC/NFOEC report part, fibresystems.org - http://fibresystems.org/cws/article/news/33277

Pour en savoir plus, contacts :

Sur le connecteur SFP : http://en.wikipedia.org/wiki/SFP_transceiver
Code brève
ADIT : 53553

Rédacteur :

Jean-Baptiste Kempf, deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….