Coopération spatiale franco-américaine : Le Président du CNES et l’Administrateur de la NASA résolus à poursuivre et développer leur relation privilégiée

, Read this page in English , Partager

Mardi 17 juillet à Londres, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a rencontré Jim Bridenstine, Administrateur de la NASA. Cette réunion a été l’occasion de passer en revue l’actualité spatiale américaine, française et européenne et de confirmer le caractère privilégié des relations unissant les deux pays.

Dans le cadre de la visite d’Etat du Président de la République aux Etats-Unis, la France et les Etats-Unis ont réaffirmé leur engagement en signant, le 25 avril au Siège de la NASA, la prolongation de l’accord intergouvernemental entre les deux pays, pour les cinq ans à venir. Le CNES et la NASA poursuivent et renforcent leurs efforts, notamment dans l’exploration des planètes et de l’univers, mais aussi dans celui de l’observation des océans et de l’atmosphère terrestre.

A Londres, le CNES et la NASA se sont ainsi réjouis de la signature de cet accord qui donne une visibilité au plus haut niveau de l’importance de cette coopération bilatérale, l’une des plus anciennes dans le domaine spatial et l’une des plus abouties, en nombre d’accords et en volume de financements investis pour les programmes spatiaux de coopération, hors Europe. Cette coopération illustre la complémentarité des deux pays dans le développement de programmes scientifiques et dans le lancement de missions d’exploration, qui ont donné lieu à d’impressionnantes réussites.

A ce titre, Jean-Yves Le Gall s’est félicité de la mission martienne InSight, lancée le 5 mai, dont le sismomètre français SEIS écoutera « battre le cœur de Mars ». Cette mission constitue un témoignage fort des défis relevés conjointement par les deux agences, tant au niveau scientifique que technologique. Il a également indiqué l’organisation à Paris et Toulouse d’événements autour de l’atterrissage de la sonde sur Mars, le 26 novembre. Les deux chefs d’agence se sont dits également ravis du lancement de la sonde Parker Solar Probe, le 4 août, qui devrait révolutionner notre connaissance du Soleil, une mission qui, une nouvelle fois, illustre l‘excellence de la coopération entre la France et les Etats-Unis.

A l’issue de cette rencontre, Jean-Yves Le Gall a déclaré : «  Je me réjouis de la coopération exceptionnelle que le CNES entretient et développe avec la NASA. Avec Jim Bridenstine, nous sommes en train de construire une relation privilégiée qui va nous permettre de remporter de nouveaux grands succès, notamment dans l’exploration spatiale et les sciences. »