Coopération spatiale internationale - Le CNES au 35ème Space Symposium à Colorado Springs

, Read this page in English , Partager

Le CNES participe au 35ème Space Symposium, qui se déroule du lundi 8 au jeudi 11 avril à Colorado Springs (États-Unis). Offrant un aperçu des derniers développements techniques et des réflexions les plus récentes du secteur, le Space Symposium, créé en 1984, est le rendez-vous incontournable de la communauté spatiale internationale et de ses principaux acteurs, institutionnels, militaires, scientifiques et commerciaux. Avec l’IAC (International Astronautical Congress), il fait partie des deux événements annuels internationaux du secteur spatial. Cette édition 2019 rassemble à Colorado Springs, plus de 11 000 participants et plus de 100 intervenants. C’est dans ce contexte que Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et de l’IAF (International Astronautical Federation), est intervenu à deux reprises.

Tout d’abord, Jean-Yves Le Gall a présidé le comité Connecting @ll Space People : The IAF and IAC Success Stories, aux côtés notamment de Pascale Ehrenfreund, Présidente du DLR et future Présidente de l’IAF. Il a précisé que le 70ème IAC (International Astronautical Congress) qui se tiendra du 21 au 25 octobre à Washington DC, sera le cinquième IAC qui se déroule aux États-Unis et le troisième à Washington DC. À ce titre, il sera indéniablement une étape importante pour la Fédération, d’autant que l’événement coïncidera avec les célébrations mondiales du 50ème anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune. Et de préciser que le 71ème IAC en 2020 se tiendra à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis et le 72ème à Paris.

Le Président du CNES a également participé à la table ronde des agences spatiales (Canada, Corée du Sud, Émirats Arabes Unis, ESA, France, Italie, Mexique, Pays-Bas) sur le thème The Next 50 Years : Agency Leader Perspectives. Il a bien sûr été question des coopérations internationales pour l’exploration de Mars et de la Lune, à la suite des récentes déclarations du Vice-Président des Etats-Unis, Mike Pence.

En marge du Space Symposium, le CNES a tenu des réunions bilatérales avec la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), la JAXA (l’agence spatiale japonaise) et le NSBS (National Space Policy Secretariat), ainsi que l’UKSA (agence spatiale britannique). Des réunions ont aussi eu lieu avec certains acteurs privés sur leurs projets futurs.