Craintes passagères pour la sonde New Horizons

, Partager

La sonde New Horizons de la NASA à destination de Pluton a connu le 19 mars dernier un disfonctionnement majeur mais temporaire qui a fait redouter le pire aux équipes au sol. Une partie de la mémoire de la sonde, affectée au stockage des commandes envoyées par la Terre, a effectivement produit de fausses données qui auraient pu être préjudiciables. La sonde aurait en effet pu suivre des ordres inexistants et dévier ainsi de sa trajectoire.

New Horizons a donc suivi une procédure d’urgence et a redémarré l’intégralité de son système, conduisant à un silence radio de 90 minutes avec la Terre. Suite à ce redémarrage, seuls les systèmes vitaux et indispensables ont été dans un premier temps activés afin de rétablir le contact avec les équipes au sol. Après deux jours de travail, la sonde a finalement repris son fonctionnement normal. La cause de cette panne n’est pas encore clairement identifiée mais une source radioactive (naturelle ou provenant de la source de puissance nucléaire embarquée) pourrait être incriminée.

Source :

http://space.newscientist.com/article/dn11476-plutobound-probe-suffers-temporary-brain-freeze.html

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org - Timothee Verwaerde cnes.mst@ambafrance-us.org - Noëlle Miliard assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….