Création d’un consortium américain pour le développement des batteries du futur

, Partager

Face à l’essor des voitures hybrides aux Etats-Unis, les industriels américains du secteur pointent le risque de dépendance énergétique à l’égard de l’Asie. Quatorze sociétés viennent ainsi de créer un consortium, La National Alliance for Adanced Transportation Battery Cell, en partenariat avec le laboratoire de recherche national à Argonne, un des plus grands laboratoires américains. Parmi elles, nous pouvons citer le géant Johnson Controls qui s’est récemment associé avec le fabricant français de batteries Saft sous le nom de Johnson Controls-Saft Advanced Power Solutions.

Le nouveau consortium réclame une aide fédérale de 1 milliard de dollars (714 millions d’euros) pour construire une importante unité de production. En son sein, les sociétés membres du consortium auraient toute latitude pour adapter les batteries, produites selon différents designs, avec leur technologie électronique propre. L’objectif est la fabrication de batteries plus légères, plus puissantes et meilleur marché que celles produites à l’étranger, pour approvisionner les constructeurs automobiles américains, ou ceux qui sont installés aux Etats-Unis.

A l’heure actuelle, les véhicules hybrides utilisent pour la plus part des batteries Nickel Metal Hybride (NiMH), mais les batteries Lithium-ion apparaissent comme très prometteuses avec de fortes améliorations possibles en matière de performance, de poids, de taille et de coût. Ces dernières occupent aujourd’hui une place prédominante sur le marché de l’électronique portable. Ses principaux avantages sont une densité d’énergie élevée (densité massique deux à cinq fois plus que le Ni-MH par exemple), l’absence d’effet mémoire et une auto-décharge relativement faible par rapport à d’autres accumulateurs. Si leur coût reste important et cantonne encore le lithium aux systèmes de petite taille, les constructeurs automobiles pensent que les voitures hybrides équippées de batteries Lithium-ion pourront dominer le marché dans les prochaines années aux dépens des systèmes à essence.

Le marché mondial des batteries électriques est actuellement dominé par des compagnies asiatiques, et en particulier Panasonic le leader mondial. Or l’explosion anticipée du marché mondial de la voiture électrique fait naître une crainte : celle de voir les fabricants de batterie chinois, coréens ou japonais privilégier les clients asiatiques, aux dépens des Américains. D’autant plus que la course aux batteries Lithium-ion s’annonce difficile. Selon le quotidien Nikkei, Nissan et NEC ont annoncé leur intention d’investir au moins 100 milliards de yens (776 millions d’euros) pour produire de telles batteries destinées à équiper 200.000 véhicules peu polluants à compter de 2011. Nissan, NEC et NEC Tokin ont ainsi créé une coentreprise, Automotive Energy Supply Corp (AESC), qui doit démarrer la production des batteries lithium-ion, dans un volume initial de 13.000 unités par an à partir de 2009 même si dans un premier temps, elles équiperont des chariots élévateurs.

Néanmoins, l’arrivée imminente à Washington d’une nouvelle administration devrait servir les intérêts du consortium. Barack Obama a affirmé à plusieurs reprises sa volonté d’investir dans les technologies "propres", y compris les véhicules électriques, pour stimuler une économie "verte" et créer des emplois. En outre, la récente législation sur la sécurité énergétique a alloué une enveloppe de 7 milliards de dollars, sous forme de prêts garantis, pour développer des usines de batteries de pointe.

Source :


- "Alliance formed to manufacture advanced automobile batteries in the U.S" : James J. Greenberger - 12/12/08 : http://www.anl.gov/Media_Center/News/2008/news081218.html
- "Nissan et NEC vont investir plus dans les batteries lithium-ion" : Nicolas Delame - 12/29/2008 - http://www.lepoint.fr/actualites-economie/nissan-et-nec-vont-investir-plus-dans-les-batteries-lithium-ion/916/0/302784
- "Les fabricants américains de batteries automobiles demandent l’aide du gouvernement" : Laeticia Maihles - 12/26/08 - http://www.lesechos.fr/journal20081226/lec2_industrie/4812864.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- Le site de Johnson Controls Inc : http://www.johnsoncontrols.com/publish/us/en/products/power_solutions/Battery_Technology_Centers/AGM/Hybrid_Vehicle_Systems__Li-Ion__NiMH_.html
- Le site officiel d’Argonne : http://www.anl.gov/
Code brève
ADIT : 57253

Rédacteur :

Arnaud Souillé, deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….