De futurs commutateurs ou convertisseurs, voire des mémoires, par modulation de la vitesse de la lumière ?

, Partager

Des chercheurs du centre de recherche d’IBM T.J. Watson ont mis au point une puce en silicium permettant de ralentir la vitesse de la lumière. La puce développée permet, au moyen un contrôle électrique peu gourmand en énergie (2 mW) et rapide (délai d’environ 100 ns), en augmentant de façon localisée la température, de faire varier l’indice de réfraction d’un guide d’onde, permettant ainsi un contrôle de la vitesse de groupe. Elle ralentit, jusqu’à un facteur 300, la vitesse de la lumière ayant une longueur d’onde comprise dans la largeur 20nm autour de 1620 nm. La technique repose sur un interféromètre (de Mach-Zehnder) avec des guides d’onde en cristal photonique, lequel joue un rôle actif vis-à-vis du train d’ondes. La structure de réseau cristalline photonique permet de contrôler de façon régulière, même pour des vitesses élevées, la vitesse de la lumière.
Ce projet a bénéficié d’un financement de la DARPA dans le cadre du programme "slow light". Par rapport aux démonstrations précédentes de ralentissement de la lumière, la grande percée est que cette puce est facilement fabricable et utilisable. L’exploitation du ralentissement de la vitesse de la lumière pourrait permettre des puces permettant d’introduire un délai optique variable, de la mémoire tampon optique et des convertisseurs en longueur d’onde, voire de la mémoire ou des commutateurs entièrement optiques.

Source :


- http://www-1.ibm.com/press/PressServletForm.wss?MenuChoice=pressreleases&TemplateName=ShowPressReleaseTemplate&SelectString=t1.docunid=7956&TableName=DataheadApplicationClass&SESSIONKEY=any&WindowTitle=Press+Release&STATUS=publish
- http://www.nature.com/nature/journal/v438/n7064/full/nature04210.html

Rédacteur :

Sébastien Morbieu, tic.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….