De nouvelles solutions face au diabète : la prévention pour contrer l’épidémie (partie 3/3)

, Partager

Dans les deux premiers articles consacrés à ce sujet, nous nous étions intéressés à de nouvelles propositions de traitements des diabètes de type 1 et 2. Cependant, ces nouveaux traitements, comme ceux déjà existants, ne permettent pas de guérir totalement la maladie. Afin de contrer l’évolution alarmante du nombre de diabétiques, les Etats-Unis ont développé des programmes de prévention du diabète.

Les Etats-Unis et le diabète

En 2011 (dernières statistiques disponibles), le diabète touchait 25,8 millions de personnes aux Etats-Unis, soit 8,3% de la population. Depuis les années 90, le nombre d’américains diabétiques a triplé, passant de 6,6 millions à 20,9 millions en 2010 (figure 1).


Figure 1 : Evolution du nombre de diabétiques aux Etats-Unis entre 1990 et 2010 [1]
Crédits : MST

A travers les Etats-Unis, il est à noter que toutes les populations ne sont pas touchées de la même manière. Parmi les personnes de plus de 65 ans, 26,9% sont diabétiques. Les américains d’origine africaine ou hispanique sont aussi beaucoup plus touchés que la population générale. Ces chiffres, impressionnants et inquiétants à la vue de leur évolution, ont de fortes répercussions financières : les dépenses médicales pour les personnes diabétiques étant en moyenne 2 fois supérieures à celles des personnes non-diabétiques. Aux Etats-Unis, le diabète a coûté 174 milliards de dollars en 2007, dont 116 milliards de coûts médicaux directs [2].

Récemment, les chercheurs du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) ont identifié une "diabetes belt", région située au Sud-est des Etats-Unis et s’étalant sur 15 états (figure 2) [3]. Les habitants de cette zone sont deux fois plus susceptibles de développer un diabète de type 2 que dans le reste du territoire américain. Le risque accru dans cette région est lié à plusieurs facteurs :
- l’obésité, très présente dans cette zone, associée à une inactivité de longue durée ;
- la race : une forte proportion de noirs américains est présente dans cette région ;
- les niveaux d’éducation bas, eux-mêmes liés à une augmentation des risques de diabète.


Figure 2 : Pourcentage d’adultes diabétiques en 2009 aux Etats-Unis [4]
Crédits : CDC

La prévention du diabète

Parmi la population adulte des Etats-Unis, 79 millions de personnes souffrent de pré-diabète et sont donc fortement susceptibles de développer un diabète de type 2 d’ici à 10 ans. Le Diabetes Prevention Program (DPP), une étude dirigée par le CDC, a montré que la modification du mode de vie chez des personnes présentant un fort risque de développer du diabète permet de réduire de 58% les cas de diabète déclarés sur 3 ans. Parmi une population de personnes âgées de plus de 60 ans, ce pourcentage monte même jusqu’à 71% [5]. Les personnes participant à cette étude ont été suivies pendant 10 ans dans le cadre du projet Diabetes Prevention Program Outcomes Study (DPPOS) qui a confirmé l’efficacité du changement de style de vie, permettant une diminution de 43% de l’incidence du diabète [6].

Cette étude a conduit à la création du National Diabetes Prevention Program (Figure 3) [7] afin de diffuser ces résultats et de mettre en place des programmes de prévention à travers tous les Etats-Unis.


Figure 3 : Présentation du National Diabetes Prevention Program
Crédits : CDC

L’exemple de la Caroline du Nord

Comme dans le reste des Etats-Unis, la Caroline du Nord subit une forte augmentation du nombre de personnes souffrant de diabète. Dans cet état, qui fait partie de la "diabetes belt", 1 personne sur 10 est diabétique, ce qui en fait le 13ème état le plus touché aux Etats-Unis.

Le programme North Carolina Medicaid a dépensé 525 millions de dollars de Juillet 2007 à Juin 2008 pour les soins liés au diabète. Si aucune action n’est menée pour prévenir cette épidémie, ces coûts pourraient s’élever à 17 milliards de dollars en 2025 ! [8]
Afin d’éviter cela, l’état de Caroline du Nord a mis en place différents programmes afin de sensibiliser les populations à ce problème :
- Healthy Living Partenrships to Prevent Diabetes : un programme adapté du DPP impliquant la participation du personnel de santé des centres d’éducation au diabète déjà existants afin de faciliter au niveau logistique et fiscal la mise en place des groupes de changement de style de vie [9].
- ENERGIZE ! : un programme visant à modifier le style de vie des enfants obèses en 1) identifiant les enfants présentant un risque de diabète, 2) en leur permettant un accès à des programmes de transformation de leur mode de vie ainsi qu’à leur famille et 3) en prévenant l’apparition du diabète de type 2 chez ces enfants grâce à l’adoption d’un mode de vie plus sain. Ce programme est actuellement développé dans 12 comtés de Caroline du Nord [10].

Comme la Caroline du Nord, chaque état met en place des programmes de prévention du diabète. Tous ces nouveaux programmes, majoritairement adaptés du DPP afin de le rendre moins coûteux et plus facile à mettre en place sur le territoire, laissent espérer que les Etats-Unis pourront ralentir, sinon stopper, cette épidémie de diabète qui touche le pays depuis plusieurs années.

Code ADIT : 70181

— 

A lire également :
- De nouvelles solutions face au diabète : vers un traitement curatif du diabète de type 1 ? (partie 1/3) - http://www.france-science.org/De-nouvelles-solutions-face-au.html
- De nouvelles solutions face au diabète : comment traiter le diabète de type 2 chez les jeunes ? (partie 2/3) - http://www.france-science.org/De-nouvelles-solutions-face-au,3618.html

Rédactrice :

Juliane Halftermeyer, deputy-sdv.at@ambascience-usa.org