Découverte d’un nouveau virus responsable de décès post-transplantatoires

, Partager

Un nouveau virus a été isolé chez 3 patients décédés après avoir reçu une transplantation d’organes d’un même donneur en Australie. Le virus est assez différent des autres membres de sa famille -du type de la Chorioméningite lymphocytaire- pour ne pas avoir pu être détecté par les tests standards.
Le virus a pu être séquencé grâce aux efforts conjoints de recherche au sein d’un partenariat entre industrie, système de santé et recherche académique.

Les chercheurs ont utilisé une méthode de séquençage rapide développé par la société 454 Life Sciences et qui permet de séquencer jusqu’à 20 millions de paires de bases toutes les 4.5 heures. La technique combine micro-fluidique, pour la préparation de l’échantillon et lecture optique du signal de luminescence chimique par camera CCD

S’appuyant sur les travaux préliminaires du Victorian Infectious Diseases Reference laboratory à Melbourne, le Greene Laboratory de l’Université de Columbia a pu révéler la séquence du virus grâce à ses travaux sur des algorithmes bio-informatiques d’analyse. Le Greene Laboratory développe aussi une technique de séquençage par PCR multiplexe couplée à une analyse par spectrométrie de masse pour la détection de pathogènes respiratoires responsables de pneumonies sévères.

Source :

http://www3.niaid.nih.gov/news/newsreleases/2007/transplantvirus.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.454.com/enabling-technology/index.asp
- http://www.greeneidlab.columbia.edu/
- http://www.chu-rouen.fr/ssf/organ/viruschoriomeningitelymphocytaire.html
Code brève
ADIT : 42478

Rédacteur :

Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org - Peggy Rematier, deputy-sdv.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….