Découverte de biomarqueurs protéiques potentiellement utiles pour la détection précoce du cancer du pancréas

, Partager

La détection précoce est particulièrement importante dans le cancer du pancréas, qui est la quatrième cause de décès par cancer aux Etats-Unis, avec un taux de survie de 3% après cinq ans. Parce que la maladie est asymptomatique lors des stades précoces, la plupart des patients ne sont pas diagnostiqués avant que le cancer ne se propage au-delà du pancréas, ce qui contribue ainsi de manière significative aux faibles taux de survie à long terme.

Dans une nouvelle étude publiée dans l’édition du 10 juin de PLoS Medicine, le Dr Samir Hanash et ses collègues du Fred Hutchinson Cancer Research Center à Seattle ont identifié un groupe de protéines lié au développement précoce du cancer du pancréas chez la souris. Ces mêmes résultats se retrouvent également lors des premiers stades de la maladie chez l’homme et pourraient devenir un outil utile pour une détection précoce de la maladie.

Les chercheurs ont d’abord analysé des échantillons de sang de souris génétiquement modifiées et possédant ainsi une susceptibilité génétique accrue au développement de l’adénocarcinome pancréatique canalaire. Sur près de 1500 protéines identifiées dans ces souris, cinq étaient toujours associées à un état pré-cancéreux connu sous le nom de néoplasie intra-pancréatique (ou PanIn) qui, si elle n’est pas traitée, entraîne le développement du cancer du pancréas.

Les chercheurs ont ensuite cherché à déterminer si ces mêmes marqueurs biologiques étaient présents dans les échantillons de sang de 30 patients atteints d’un cancer du pancréas à un stade précoce. A des fins de comparaison, les chercheurs ont analysé le sang de 20 sujets sains et de 15 patients atteints d’une pancréatite chronique (simple état inflammatoire du pancréas). Enfin le taux de présence de ces 5 protéines a ensuite été étudié chez 26 patients appartenant au groupe CARET (Carotene and Retinol Efficacy Trial) qui est une étude clinique à grande échelle (18.000 patients suivis depuis près de 12 ans) permettant de rassembler des ressources précieuses pour l’étude des cancers humains dans les populations à risque. Ces différentes analyses ont confirmé qu’au moins une des 5 protéines était présente en plus grand nombre chez les patients atteints d’un cancer en phase précoce de développement par rapport aux patients ayant une pancréatite ou étant sains.

Bien que des validations soient encore nécessaires, ces résultats indiquent que l’utilisation de souris génétiquement modifiées en combinaison avec une analyse protéomique poussée, pourraient aider à identifier des marqueurs de cancer utilisables pour une détection précoce. En effet, la commercialisation d’un test de dépistage pour ces cinq biomarqueurs protéiques pourrait être particulièrement utile en combinaison avec un test actuellement disponible pour un autre biomarqueur du cancer du pancréas appelé CA19.9. Cette protéine surexprimée dans 80% des patients nouvellement diagnostiqués n’est en effet pas détectable lors des premiers stades de la maladie et permet seulement de constater la récurrence de la maladie. L’utilisation conjointe de ces 2 tests pourrait améliorer sensiblement la détection de la maladie dès les premiers stades de son apparition et pourrait également permettre de mieux distinguer un cancer du pancréas d’une pancréatite.

Source :


- "A Mouse to Human Search for Plasma Proteome Changes Associated with Pancreatic Tumor Development" - - Samir M. Hanash et al. - Plos Medecine -10 Juin 2008 - http://medicine.plosjournals.org/perlserv/?request=get-document&doi=10.1371/journal.pmed.0050123
- "Potential biomarkers for pancreatic cancer identified" - Biology News Net - 9 Juin 2008 - http://www.biologynews.net/archives/2008/06/09/potential_biomarkers_for_pancreatic_cancer_identified.html

Pour en savoir plus, contacts :


- L’étude clinique CARET : http://www.cancer.gov/clinicaltrials/results/final-CARET1204
- Le biomarqueur CA19.9 : http://ufscc.ufl.edu/Patient/cancernews.aspx?section=cancernews&id=35095
- http://www.asco.org/ASCO/Abstracts+&+Virtual+Meeting/Abstracts?&vmview=abst_detail_view&confID=36&abstractID=10057
Code brève
ADIT : 55044

Rédacteur :

Julien Moriggi - deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….