Découvrez les lauréats du programme FACCTS 2019

, Partager

Le programme France And Chicago Collaborating in the Sciences (FACCTS) a pour but de favoriser les collaborations scientifiques entre équipes de recherche françaises et américaines, et plus spécifiquement avec les équipes de l’Université de Chicago, d’Argonne National Laboratory et du Fermilab. En 2019, pour sa onzième édition, le jury s’est réuni au Centre de l’Université de Chicago basé à Paris. Seize projets de recherche ont été sélectionnés et seront soutenus en 2019-2020 pour un montant total de $292.700.

Le programme FACCTS, mis en place par le Centre France Chicago et soutenu par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, octroie des financements à des projets de collaborations scientifiques nouvelles entre l’Université de Chicago, d’Argonne National Laboratory, du Fermilab, et des universités et centres de recherche français. Pour cette nouvelle édition, seize projets ont été récompensés, dans les domaines des sciences physiques, de l’astronomie, de la géophysique, des sciences biologiques, de l’écologie, et en médecine.

Le programme FACCTS, un programme pour développer et renforcer les collaborations scientifiques entre l’Université de Chicago, Argonne, Fermilab, et les institutions de recherche françaises

Créé en 2007, dans le cadre du Centre France-Chicago, le programme France and Chicago Collaborating in The Sciences (FACCTS) a pour ambition de soutenir la coopération entre des équipes de recherche des Départements de Physique et de Biologie de l’Université de Chicago et des équipes de recherche au sein des universités et centres de recherche français. Les financements sont accordés à des projets innovants qui promettent d’aboutir à une coopération fructueuse et durable. Depuis 2014, l’Argonne National Laboratory et le Fermilab se sont associés à ce programme, permettant à leurs chercheurs d’en bénéficier. Le Service pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis est particulièrement investi dans ce programme à la fois en co-finançant le programme et en participant au jury de sélection des projets.

Depuis sa création, FACCTS a permis de soutenir 137 projets de recherche basés sur la coopération entre des institutions françaises et des laboratoires de l’Université de Chicago, d’Argonne ou du Fermilab avec un financement qui s’élève à près d’1,7 millions de dollars. Ces projets, répartis de manière équitable sur le territoire français, ont permis le développement de collaboration avec des organismes et instituts tels que l’INSERM, le CNRS, le CEA, l’Ecole des Mines, l’IN2P3, le Collège de France, et de nombreuses universités françaises.

A l’issu de l’appel à candidature, clôt début le 3 décembre 2018, le jury, composé de membres du Centre France Chicago, de représentants des départements de l’Université de Chicago impliqués dans ce programme et de membres du Service pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis et du MESRI-DAEI, s’est réuni mi-février dans les locaux du Centre de l’Université de Chicago à Paris.

Les lauréats de l’édition 2019

En 2019, sur les 23 projets candidats, 16 ont été sélectionnés et ont reçu un financement au titre du programme FACCTS. L’excellence scientifique, ainsi que la complémentarité entre les partenaires et les perspectives de poursuite de la collaboration ont constitué les principaux critères pour sélectionner les projets.

Une grande diversité est observée dans les projets sélectionnés qui portent à la fois sur la biologie, la physique, l’écologie, la géophysique ou la médecine. Cette année encore les collaborations s’effectueront avec plusieurs centres et instituts de recherche répartis sur l’ensemble du territoire français. L’Ecole Polytechique, le CERN, l’Institut Astrophysique de Paris, l’Ecole des Mines, CEA-Saclay, le Laboratoire d’IN2P3 ainsi que plusieurs universités françaises.

L’un des candidats FACCTS sera soutenu spécifiquement grâce au renouvellement du financement de l’initiative « Make Our Planet Great Again »

Le programme MOPGA, lancé par le Président Macron en Juillet 2017, permet de soutenir les chercheurs qui ne résident pas en France et qui souhaitent poursuivre leurs recherches avec des partenaires français sur les problématiques liées au changement climatique. Le candidat Mark Westneat réalise ses recherches sur la conservation et l’évolution des coraux en Polynésie française en partenariat avec Serges Planes de l’Université de Perpignan-CNRS. Sa recherche consiste à évaluer la diversité écologique actuelle dans ces récifs afin de prédire l‘impact du changement climatique sur ces écosystèmes de récifs coralliens, et d’améliorer la gestion des ressources en eau.

Un soutien supplémentaire au programme FACCTS »

Le CFC Support Council in the Sciences (« Confrères » donateurs privés) a participé pour la première fois au programme en 2017. Cette année encore, les Confrères ont maintenu leur soutien auprès de 3 projets à hauteur de 15% du financement total FACCTS.

Lauréats FACCTS 2019
Intitulé du projetLauréatPartenaire en France
A Genetic Scan to Dissect Climate Adaptation in Phytopathogenic Bacteria Joy Bergelson Ecology & Evolution, BSD, UChicago Fabrice Roux, CNRS (Toulouse)
Systems Analysis of Plant Defenses Promoted by Endogenous Bioactive Metabolites Jean Greenberg Molecular Genetics & Cell Biology, BSD, UChicago Claire Parent, CNRS, Université de Franche-Comté
Conservation and Evolution of Coral Reef Fishes in French Polynesia Mark Westneat, Organismal Biology & Anatomy, BSD, UChicago Serge Planes, CNRS, Université de Perpignan
Rapid Phylogenomic Placement of Microbial Genomes from Metagenomes A. Murat Eren, Medicine, Committee on Microbiology, BSD, UChicago Damien Eveillard, Université de Nantes
Exploring New Dark Matter Scenarios with Xenon-based Detectors Luca Grandi, Physics PSD, UChicago Luca Scotto Lavina, Laboratoire LPNHE, CNRS/IN2P3
Active Chiral Fluids William Irvine, Physics, PSD, UChicago Denis Bartolo, ENS (Lyon)
Boosting Discoveries at the LHC with Lund Jet Plane Measurements and Machine Learning David Miller, Physics PSD, UChicago Reina Camacho Toro, CNRS, CERN
Collaborative Studies of Mineral and Melt Properties in Earth’s Core and Core-Mantle Boundary Andrew Campbell, Geophysical Sciences, PSD, UChicago Razvan Caracas, CNRS, ENS (Lyon)
Tropical Mathematics of Deep Learning Lek-Heng Lim, Statistics, PSD, UChicago Stéphane Gaubert CNRS, École Polytechnique
Improving Prospects for CMB Science by Strengthening the SPT-Planck Connection Thomas Crawford, Astronomy & Astrophysics, PSD, UChicago Silvia Galli, Institut d’Astrophysique de Paris, Planck DPC
Analyzing Immune Cell Migration Dynamics at the Scale of the Whole Organism in Mice Nicolas Chevrier, IME, UChicago Aleksandra Walczak, ENS, CNRS, Laboratoire de Physique Théorique
Quantum Monte Carlo Studies of Charge Density Waves in an External Magnetic Field Peter Littlewood, IME, UChicago George Batrouni, CNRS, Université Côte d’Azur
An Additive Manufacturing Approach to On-demand Single Photon Sources and Quantum Networks Gary Wiederrecht, Nanoscience & Technology Division, Argonne National Laboratory (ANL) Renaud Bachelot Université de Technologie de Troyes
In Situ Recrystallization Study of Polycrystalline Materials by Total Scattering Peter Kenesei, ANL Andras Borbely, Ecole des Mines (Saint-Etienne)
Automatic Differentiation for X-ray Reconstructions of Realistic Energy Materials Chris Jacobsen, ANL Virginie Chamard, CNRS, Aix- Marseille-Université
Connecting the Beam Dynamics Code TRACEWIN to the PIP-II Injector Test at Fermilab Jean-Paul Carneiro, Fermi National Accelerator Laboratory Fermilab Didier Uriot, CEA-Saclay