Découvrez les lauréats du programme FACCTS 2018

, Read this page in English , Partager

Le programme FACCTS, mis en place par le Centre France Chicago et soutenu par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, octroie des financements à des projets de collaborations scientifiques nouvelles entre l’Université de Chicago, d’Argonne National Laboratory, du Fermilab, et des universités et centres de recherche français. Pour cette nouvelle édition, treize projets ont été récompensés, dans les domaines des sciences physiques, biologiques, et en mathématiques.

Le programme FACCTS, un programme pour développer et renforcer les collaborations scientifiques entre l’Université de Chicago, Argonne, Fermilab, et les institutions de recherche françaises

Créé en 2007, dans le cadre du Centre France-Chicago, le programme France and Chicago Collaborating in The Sciences (FACCTS) a pour ambition de soutenir la coopération entre des équipes de recherche des Départements de Physique et de Biologie de l’Université de Chicago et des équipes de recherche au sein des universités et centres de recherche français. Les financements sont accordés à des projets innovants qui promettent d’aboutir à une coopération fructueuse et durable. Depuis 2014, l’Argonne National Laboratory et le Fermilab se sont associés à ce programme, permettant à leurs chercheurs d’en bénéficier. Le Service pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis est particulièrement investi dans ce programme à la fois en co-finançant le programme et en participant au jury de sélection des projets.
Depuis sa création, FACCTS a permis de soutenir 121 projets de recherche basés sur la coopération entre des institutions françaises et des laboratoires de l’Université de Chicago, d’Argonne ou du Fermilab avec un financement qui s’élève à un peu plus d’1,5 millions de dollars. Ces projets, répartis de manière équitable sur le territoire français, ont permis le développement de collaboration avec des instituts tels que l’INSERM, le CNRS, l’INRA, le Collège de France, et de nombreuses universités françaises.
A l’issu de l’appel à candidature, clôt début décembre 2018, le jury, composé de membres du Centre France Chicago, de représentants des départements de l’Université de Chicago impliqués dans ce programme et de membres du Service pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis, s’est réuni fin février dans les locaux de l’Université de Chicago.

L’un des candidats FACCTS poursuivra ses recherches en France grâce à l’initiative « Make Our Planet Great Again »

L’un des candidats FACCTS n’ayant pas été sélectionné par le jury aura malgré tout la chance de poursuivre ses recherches en France. Le Président Macron a lancé l’initiative « Make Our Planet Great Again » en Juillet 2017. Ce programme permet de soutenir les chercheurs qui ne résident pas en France et qui souhaitent poursuivre leurs recherches avec des partenaires français sur les problématiques liées au changement climatique. La candidate Julie Bessac travaille sur le projet intitulé « Statistical data fusion for large heterogeneous datasets ». Sa recherche consiste à développer des méthodes statistiques qui permettront de mieux mesurer l’impact de certains facteurs sur les évolutions climatiques et météorologiques. Grâce à ce financement, elle continuera ses travaux en lien avec le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement du CNRS.

Les lauréats de l’édition 2018

En 2018, sur les 20 projets candidats, 13 ont été sélectionnés et ont reçu un financement au titre du programme FACCTS. L’excellence scientifique, ainsi que la complémentarité entre les partenaires, la probabilité de recevoir un financement ultérieur et les perspectives de poursuite de la collaboration ont constitué les principaux critères pour sélectionner les projets.
Une grande diversité est observée dans les projets sélectionnés qui portent à la fois sur la biologie, la physique ou les mathématiques. Cette année encore, les collaborations s’effectueront avec plusieurs centres et instituts de recherche répartis sur l’ensemble du territoire français. L’ENS, le CEA, l’Institut Mathématique de Jussieu, le Collège de France, ainsi que plusieurs universités françaises accueilleront les lauréats.

Lauréats FACCTS 2018
Intitulé du projetLauréatPartenaire en France
Conormal and Arc Spaces in the Deformation Theory of Singularities Antoni Rangachev (Department of Mathematics, PSD, U Chicago) Institut Mathématique de Jussieu
Hybrid Quantum Many-Body Light-Matter Systems : From Theory to Quantum Simulation Aashish Clerk (Institute for Molecular Engineering, PSD, U Chicago) CEA Saclay
Laser-Driven Experiments of Compressible Magnetized Turbulence Petros Tzeferacos, PSD, U Chicago University of Bordeaux
Joint Research on the Novel Quantum Materials in the Gaseous Phase Cheng Chin, PSD, U Chicago Collège de France
Discovering Common Principles for Biological Prediction Stephanie Palmer, BSD, U Chicago Ecole Normale Supérieure
Random Monoallelic Inactivation and Human Autosomal Dominant Diseases Marcelo Nobrega, BSD, U Chicago Collège de France
A Novel Collaborative Approach to Studying Parasite Invasion Aaron Turkewitz, BSD, U Chicago Université de Montpellier
Hard X-ray Window on Ultrafast Charge Transfer in the Liquid Phase Linda Young, PSD, U Chicago Université Pierre et Marie Curie & Sorbonne Universités
Climate Calculations to Identify the Best Target Planets to Search for Life in the Next Two Years Dorian Abbot, PSD, U Chicago Institut Pierre Simon Laplace
Structural and Biochemical Characterization of RomR, a Regulator of Bacterial Cell Motility Sean Crosson, BSD, U Chicago Institut de Microbiologie de Méditerranée Aix-Marseille University
Binominal Checkpointing for Machine Learning Paul Hovland, Department of Mathematics, Argonne Laboratory INRIA Bordeaux
Negative Capacitance in Ferroelectric Nanostructures Saidur Bakaul, PSD, Argonne Laboratory CNRS Caen
Broadband Higher-Order Mode-Based Beam Diagnostics at IOTA/FAST Daniel Broemmelsiek, PSD, FermiLab CEA Saclay