Découvrez les lauréats du programme FACCTS 2017

, Read this page in English , Partager

Le programme France and Chicago Collaborating in The Sciences (FACCTS), mis en place par le Centre France Chicago et soutenu par le Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, octroie des financements à des projets de collaborations scientifiques nouvelles entre l’Université de Chicago et des universités et centres de recherche français. Pour cette nouvelle édition, quinze projets ont été récompensés, dans les domaines des sciences physiques, biologiques et en ingénierie.

FACCTS, un programme pour développer de nouvelles collaborations scientifiques entre l’Université de Chicago et des universités et centres de recherche français

Créé en 2007, dans le cadre du Centre France-Chicago, le programme France and Chicago Collaborating in The Sciences (FACCTS) a pour ambition de soutenir la coopération entre des équipes de recherche des Départements de Physique et de Biologie de l’Université de Chicago et des équipes de recherche au sein des universités et centres de recherche français. Le programme attribue des fonds d’amorçage aux projets innovants qui promettent d’aboutir à une coopération fructueuse et durable afin d’initier ou renforcer les échanges scientifiques entre les laboratoires. Depuis 2014, l’Argonne National Laboratory et le Fermilab se sont associés à ce programme. La Mission pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis est particulièrement investie dans ce programme à la fois en tant que contributeur et en tant que membre du jury d’évaluation et de sélection des projets.

Depuis sa création, FACCTS a permis de soutenir près de 100 projets de recherche basés sur la coopération entre des laboratoires français et des laboratoires de l’Université de Chicago, d’Argonne ou du Fermilab. Ces projets, répartis de manière équitable sur le territoire français, ont permis le développement de collaboration avec des instituts tels que l’INSERM, le CNRS, l’INRA, l’Institut de la Vision et de nombreuses universités françaises.

Un jury de sélection pour la première fois à Paris
A l’issu de l’appel à candidature, clôt début décembre 2016, le jury, composé de membres du Centre France Chicago, de représentants des départements de l’Université de Chicago impliqués dans ce programme et de membres du Service pour la Science et la Technologie aux Etats-Unis, s’est réuni pour la première fois fin janvier dans les locaux du Centre parisien de l’Université de Chicago. L’organisation du comité de sélection en France avait notamment pour objectif de rendre plus visible ce programme auprès de la communauté scientifique française, et ainsi d’attirer de nouvelles candidatures.

Outre les discussions et délibérations sur les dossiers de candidatures pour l’édition 2017 du programme FACCTS, la venue des jurés à Paris a été l’occasion d’organiser en parallèle des ateliers scientifiques au cours desquels des anciens lauréats du programme ont présenté leurs travaux.

Découvrez les lauréats de l’édition 2017
En 2017, sur les 25 projets candidats, 15 ont été sélectionnés et reçu un financement au titre du programme FACCTS. L’excellence scientifique, ainsi que la complémentarité entre les partenaires, la probabilité de recevoir un financement ultérieur et les perspectives de poursuite de la collaboration ont constitué les principaux critères pour sélectionner les projets. L’implication d’étudiants ou de jeunes chercheurs dans ces projets a également été un critère d’attention.

Une grande diversité est observée dans les projets sélectionnés qui portent à la fois sur la biologie, la physique ou les mathématiques. L’évolution des gènes de résistance des plantes, la modélisation des assemblages de protéines dans la chaîne respiratoire ou encore l’élaboration d’un détecteur de matière noire sont quelques-uns des sujets traités par les lauréats de cette édition. Cette année encore les collaborations s’effectueront avec plusieurs centres et instituts de recherche répartis sur l’ensemble du territoire français. Le CNRS, l’Institut Pasteur, le CEA, l’INRIA mais aussi plusieurs universités françaises accueilleront, en effet, ces chercheurs.

Lauréats FACCTS 2017
Titre du ProjetLauréatsPartenaires en France
Active chiral fluids William Irvine (Department of Physics, PSD, UChicago) Denis Bartolo (ENS Lyon)
Black holes in string theory Emil Martinec (Department of Physics, PSD, UChicago) Iosif Bena (CEA Saclay)
Development of a kg-size dark matter detector based on the CCD technology Paolo Privitera (Department of Astronomy & Astrophysics, PSD, UChicago) Mariangela Settimo (IN2P3, CNRS)
Multiscale matrix decompositions for machine learning Risi Kondor (Department of Computer Science, PSD, UChicago) Rémi Gribonval (INRIA Rennes)
Magnetic sponges John Anderson (Department of Chemistry, PSD, UChicago) Jeon Ie-Rang (Université de Rennes)
Investigating filopodia formation through an interdisciplinary approach Gregory Voth (Department of Chemistry, PSD, Uchicago) Patricia Bassereau (Institut Curie)
Heterogeneous models with propagation on networks Andrei Tarfulea (Deparment of Mathematics, PSD, UChicago) Jean-Michel Roquejoffre (Université Paul Sabatier Toulouse)
Exploring adaptive responses to pH variability in the face of ocean acidification Catherine Pfister (Department of Ecology and Evolution, BSD, Uchicago) Jean-Pierre Gattuso (CNRS)
Novel hybrid simulation methods for the modeling of the protein assemblies in the respiratory chain Benoit Roux (Departments of Biochemistry and Molecular Biology, BSD, UChiccago) Chris Chipot (CNRS, Université de Lorraine)
Testing how eye movements affect the neural code for natural motion Jason MacLean (Department of Neurobiology, BSD, UChicago) Olivier Marre (Université Pierre et Marie Curie)
Evolution of resistance genes in plants Joy Bergelson (Department of Ecology and Evolution, BSD, UChicago) Fabrice Roux (CNRS, INRA)
Harnessing space and time in the transmission dynamics of vectortransmitted infections Mercedes Pascual (Department of Ecology and Evolution, BSD, UChicago) Richard Paul (Institut Pasteur)
Scalable data movement for data-centric supercomputing Venkatram Vishnawath (ANL) Emmanuel Roquejoffre (Université Paul Sabatier Toulouse)
Coherent x-ray studies of phase transitions in the complex oxides Dillon Fong (ANL) Hubert Renevier (IN2P3, CNRS)
Dark matter and satellite galaxies in the era of LSST Alex Drlica-Wagner (Fermilab) Johann Cohen-Tanugi (Université de Montpellier, CNRS)