Des carottes OGM pour augmenter l’absorption du Ca

, Partager

Il est bien connu qu’un apport calcique suffisant est indispensable à tous les âges, ceci pour acquérir puis conserver un squelette de bonne qualité. Le calcium est le facteur clé pour lutter contre l’ostéoporose. Cet élément minéral est également nécessaire au bon fonctionnement des cellules nerveuses et musculaires ; certaines études lui confèrent même un rôle préventif dans le cancer du côlon. L’apport journalier recommandé est de 1g de calcium pour les adultes âgés de 19 à 50 ans. Parmi les aliments riches en calcium, les produits laitiers restent la source la plus importante de calcium dans l’alimentation des populations des pays développés avec une contribution à environ 70% de la ration calcique. Cependant les études montrent que l’apport n’est pas toujours régulier et suffisant et ce, pour diverses raisons : intolérances au lactose, régime hypocalorique.

L’équipe de recherche du centre de nutrition infantile de l’USDA à Houston, dirigée par le professeur Kendal Hirchi, a travaillé sur la mise au point de carottes enrichies en calcium. La stratégie a consisté à insérer, dans le génome de la carotte, un gène provenant de la plante modèle Arabidopsis thaliana et codant pour un transporteur de calcium. Les carottes contiennent naturellement du calcium, mais dans des proportions minimes qui ne permettent pas de couvrir les besoins journaliers humains. L’objectif de cette étude était d’augmenter l’expression du gène sCAX1 qui code pour les protéines des transporteurs calciques présents sur les membranes des cellules de la plante. Cette étude a également permis de mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans la biodisponibilité des nutriments contenus dans les plantes.

Ces travaux ont été menés en collaboration avec une équipe de chercheurs de l’école de médecine Baylor à Houston (Baylor College of Medecine) , qui a réalisé les études cliniques pour determiner les effets des carottes enrichies en calcium sur la biodisponibilité de ce minéral. Un panel de 30 volontaires, 15 femmes et 15 hommes d’origine ethnique différente, a été suivi. Les volontaires ont été séparés en deux groupes, le premier ayant suivi pendant 2 semaines un régime alimentaire comprenant des carottes modifiées et enrichies en calcium et le second un régime comprenant des carottes normales. Au bout de 15 jours, les régimes alimentaires ont été intervertis afin de permettre une comparaison des résultats des analyses biologiques. La méthode utilisée pour le dosage du calcium assimilé par les volontaires est celle généralement employée pour les analyses biologiques de calcium dans le corps humain ; les carottes ont été préalablement marquées avec un isotope stable du calcium, le calcium 44Ca. Une injection intraveineuse de calcium 42Ca est faite à chaque sujet, après ingestion du repas. La dose orale absorbée est déterminée au bout de 24 h, à l’aide d’un spectromètre de masse par la mesure du rapport entre les deux isotopes du calcium, excrété dans les urines. Les résultats obtenus ont montré que la consommation de carottes enrichies en calcium permettait d’augmenter de manière significative (supérieure à 40%) la concentration de calcium absorbée par l’organisme. Cependant, des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer l’augmentation observée de l’assimilation du Ca par l’organisme.

Les scientifiques envisagent d’étendre cette étude à d’autres fruits et légumes. Des travaux complémentaires ont par ailleurs démontré qu’en plus d’améliorer la valeur nutritionnelle de l’aliment, l’augmentation de la teneur en calcium dans les fruits et légumes permettrait également une meilleure conservation lors du stockage par la stabilisation des membranes et le raffermissement des parois.

Source :


- http://www.ars.usda.gov/is/AR/archive/nov08/carrots1108.htm
- http://jnci.oxfordjournals.org/cgi/content/abstract/99/2/129
- http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=6757171
- http://www.pubmedcentral.nih.gov/picrender.fcgi?artid=2484629&blobtype=pdf

Pour en savoir plus, contacts :

Kendal Hirschi, USDA-ARS Children’s nutrition Research Center, 1100 Bates Ave., Houston, TX 77030 ; phone 713 798 7011.
Code brève
ADIT : 56898

Rédacteur :

Lila Laborde deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org, Adèle Martial : attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….