Des clusters Linux au Army Research Laboratory

, Partager

Le Army Research Laboratory, depuis longtemps client de clusters Linux (mais aussi de machines IBM ou SGI), a acquis trois nouveaux systèmes, qui seront mis en service cet été :
- un supercalculateur Linux Networx LS-1 (64 noeuds) destiné à la visualisation scientifique
- deux clusters Linux, l’un de 1122 noeuds avec des interconnexions 4X DDR à 20 Gbps et réseau Infiniband, 4488 processeurs, 28,7 téraflops, 28 noeuds de stockage, 9,4 téraoctets de mémoire, 260 téraoctets de disque)
- et l’autre de 842 noeuds (même connectique), 3368 processeurs, 21,5 téraflops, 24 noeuds de stockage, 7,1 téraoctets de mémoire, 196 téraoctets de disque.
Les deux derniers mentionnés devraient tous deux entrer dans le Top20 mondial.
En parallèle, le National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) du Ministère de l’Energie, centre consacré à de la recherche non classifiée, vient de prendre livraison d’un cluster similaire mais à 722 processeurs et 3,1 téraflops (acquis pour 3,4 millions de dollars). Ce cluster sera une ressource de complément.

Source :


- ’Linux Networx Announces Largest Supercomputing Order in the Company’s History’ : http://lxer.com/module/newswire/view/53875/
- ’DOD buys five Linux supercomputers’ : http://www.fcw.com/article92327-02-14-06-Web&newsletter%3Dyes
- Army Research Laboratory : http://www.arl.hpc.mil/
- ’Energy acquires Linux supercomputer for basic research’ : http://www.fcw.com/article89941-08-16-05-Web&newsletter%3Dyes

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….