Des délais réalistes pour des logiciels bien pensés

, Partager

Alan Kay a au cours d’une conférence donnée à la National Science Foundation, intitulée "Steps toward the Reinvention of Programming", milité pour des logiciels plus simples. Cette conférence était organisée le 19 octobre dans le cadre des "Distinguished Lecture Series". Alan Kay est co-inventeur du langage de programmation Smalltalk, était le chef de l’équipe qui au Xerox PARC a inventé l’interface moderne des ordinateurs (interface graphique et souris), est lauréat du prix Turing et à l’origine du terme programmation orienté objet.
Revoir la programmation et l’architecture des logiciels pour les simplifier permettrait de les rendre plus fiables, faciles à analyser mais aussi de les utiliser comme exemples dans l’enseignement. C’est là le centre de son propos, lié à son idée de rendre la programmation accessible aux utilisateurs finaux. Alan Kay a aussi critiqué la hâte dans le développement de logiciels, ainsi que la réalisation de prototypes au cours de l’avancée du projet : de telles méthodes sont pour lui à la source de défauts de conception et d’une plus grande lourdeur dans le code produit.
Participant au projet "100 dollar laptop" visant à être diffusé dans les pays en développement, il a souligné que c’est cette approche de logiciels "minimaux" (au sens de la longueur du code) qui serait utilisée. Le public, une centaine de personnes, rassemblait majoritairement des membres de la NSF mais aussi d’autres personnes du milieu scientifique.

Source :

http://www.nsf.gov/events/event_summ.jsp?cntn_id=108065&org=CISE

Pour en savoir plus, contacts :

Squeak, le projet en logiciel libre qu’anime Alan Kay (ce site donne accès à d’autres écrits ou conférences d’Alan Kay) : http://www.squeakland.org/
Code brève
ADIT : 39768

Rédacteur :

Sébastien Morbieu, deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….