Des enzymes thermo-résistantes pour de l’orge brassicole de meilleure qualité

, Partager

Les chercheurs de Cereal Crop Research Unit de l’ARS-USDA (Madison, Wisconsin) étudient de nombreuses céréales, dont l’orge pour laquelle ils recherchent des propriétés susceptibles d’apporter des progrès à l’industrie brassicole. Ils ont récemment découvert des enzymes qui devraient améliorer les qualités de maltage de cette céréale, en convertissant jusqu’à 30% d’amidon supplémentaire en sucres fermentescibles, sucres nécessaires à la production d’alcool.
Les enzymes naturellement présentes dans les grains d’orges sont thermosensibles et perdent donc beaucoup de leur activité lors du maltage. Dans ces conditions l’alpha-glucosidase possède moins de 5% de son activité normale.
Après avoir étudié différentes plantes, la betterave s’est révélée la plus résistante aux hautes températures. En s’inspirant de ce qui existe chez la betterave, les chercheurs ont construit et breveté 3 enzymes d’orge stables à la chaleur. Ces enzymes ne sont pas destinées à être insérées dans des variétés d’orge existantes, mais à servir d’outils pour identifier des variétés d’orge possédant naturellement des propriétés similaires. Ces variétés pourront ensuite être croisées pour obtenir les variétés d’orge les plus performantes possibles pour la brasserie.

Source :

http://www.ars.usda.gov/is/AR/archive/sep06/barley0906.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.ars.usda.gov/main/site_main.htm?modecode=36551000
Code brève
ADIT : 39113

Rédacteur :

Jean-Pierre Toutant, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….