Des extraits d’algues protègent contre le cancer du col de l’utérus

, Partager

Le cancer du col de l’utérus est, le plus souvent, la conséquence d’une infection par le virus du papillome humain. Le carraghénane, exopolysaccharide issu d’algues rouges, s’avère très efficace pour empêcher la transmission du virus du papillome humain (HPV). Ce composé très peu cher est efficace pour des concentrations 100 fois (ng/ml) moindre que le meilleur inhibiteur disponible actuellement sur le marché.
Le carraghénane est produit en faisant bouillir des algues trouvées abondamment sur les côtes européennes et américaines. Cet exopolysaccharide est aussi utilisé comme agent épaississant dans des produits comme le dentifrice et les yaourts.
L’étude menée par Christopher Buck a montré que le carraghénane se fixe sur les protéines du virus HPV en l’empêchant d’interagir et d’entrer dans les cellules. Il semble que cette molécule ait un effet protecteur vis à vis d’autres virus comme le virus de l’herpès simplex. Ce virus possède cependant une membrane qui atténue sa susceptibilité et une dose 1000 fois supérieure est nécessaire pour entraîner des effets comparables au HPV.
Ce composé est d’ores et déjà utilisé pour des lubrifiants sexuels du fait de ses propriétés gélifiantes. Anne Szarewski, consultante du Cancer Research UK center de Londres précise qu’il est considéré par la FDA comme étant sans danger ("generally regarded as safe"). Des tests cliniques sont néanmoins nécessaires avant de recommander ce produit comme un inhibiteur du HPV. Les chercheurs travaillent également sur le développement d’une souris qui servirait de modèle pour étudier plus en détail le mode d’action du carraghénane sur les virus.
En Afrique du Sud, plus de 5000 femmes prennent part à une étude clinique de phase III d’un gel vaginal, le Carraguard, contenant du carraghénane qui protégerait contre le virus du SIDA. Cette étude se terminera en 2007.
Selon N. K. Ganguly, directeur du conseil indien de la recherche médicale, cette étude publiée dans le journal PloS Pathogens offre l’une des meilleures perspectives de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles.

Source :


- http://www.nature.com/news/2006/060710/full/060710-12.html
- http://pathogens.plosjournals.org/archive/1553-7374/2/7/pdf/10.1371_journal.ppat.0020069-L.pdf

Pour en savoir plus, contacts :


- http://en.wikipedia.org/wiki/Carrageenan
- http://carraghenanes.chez-alice.fr/intro.htm
- http://www.gyneweb.fr/Sources/gyngene/nl0401.htm
Code brève
ADIT : 34629

Rédacteur :

Brice Obadia, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org
Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….