Des journaux électroniques pour le grand public ?

, Partager

HP et le Flexible Display Center (FDC) de l’Arizona State University (ASU) ont annoncé le 12 décembre 2008, la création du premier prototype commercialisable "d’écran flexible à faible coût". Grâce à un nouveau procédé de fabrication, il serait désormais possible de produire, pour un prix raisonnable, un écran de la taille d’une feuille de papier, souple, incassable et de faible consommation. Sa production serait une étape importante pour l’industrie car pour le moment il n’existe pas encore de marché de masse des écrans souples haute résolution. Une production à plus grande échelle de tels écrans permettrait la production grand public de notebooks, de nouveaux types de smartphones et pourquoi pas le lancement de journaux électroniques.

En effet l’obstacle majeur, pour les industriels du papier électronique ou des écrans souples, est actuellement le coût élevé de fabrication. C’est sur ce plan que HP affirme avoir réalisé un progrès décisif. Les laboratoires de HP ont mis au point une nouvelle méthode de fabrication baptisée SAIL, pour "self-aligned imprint lithography" qui permet d’abaisser les coûts de production en optimisant l’utilisation des composants de base. Selon HP, le procédé serait simple, rapide et même écologique car il nécessiterait beaucoup moins de matière : il emploierait, à volume égal, 90% de matériaux en moins, que les écrans traditionnels. "En plus d’être économique à la production, la technologie SAIL présente une approche écologique de la fabrication des écrans électroniques," déclare Carl Taussig, directeur du département des surfaces d’information chez HP. Car moins de matière, implique également une consommation plus faible.

La fabrication de tels écrans a été rendue possible grâce à la collaboration avec d’autres industriels comme DuPont Teijin Films et E Ink. Ainsi la souplesse du matériau plastique a été obtenue à l’aide du substrat flexible nommé Teonex de la gamme Polyethylene Naphthalate (PEN) conçu par DuPont Teijin Films. En plus de sa souplesse ce matériau à la propriété d’être stable et résistant aux changements de température. De même l’impression des motifs est réalisée grâce à l’association du procédé SAIL avec le procédé d’encre électronique Vizplex conçu par E Ink. L’avantage de l’encre électronique est une consommation d’énergie moins importante que pour des écrans standards puisqu’ils ne consomment de l’électricité que lors des réaffichages.

Enfin selon HP, Le procédé SAIL permet une grande solidité du produit car les informations peuvent s’afficher correctement malgré une distorsion éventuelle du support. "Elle conduit à un parfait alignement des motifs imprimés classiquement par lithographie. Et ce, quels que soient les défauts induits par le procédé de fabrication". Un peu comme une voile, les informations sont imprimées sur le support à mesure que celui-ci se déroule.

Le prototype est, pour l’instant, monochrome. D’ici trois ans, un écran flexible en couleur devrait voir le jour. HP se positionne donc clairement comme l’un des futurs acteurs clés du secteur des écrans souples. "Les écrans flexibles jouent un rôle de plus en plus important de façon générale, dans les industries des technologies de pointe, permettant la nouvelle génération d’appareils portables, incluant les e-readers et des produits similaires capables de combiner mobilité et interfaces très convaincantes" selon Vinita Jakhanwal, principal analyst chez Small and Medium Displays, iSuppli. Nous nous attendons à ce que le marché de l’écran flexible passede 80 millions de dollars en 2007 à 2,8 milliards de dollars en 2013. Cela met également à niveau la technique de production d’affichages VizPlex avec celle de son concurrent BiNem, développée par le français Nemoptic, qui permet de faire appel aux lignes de production d’affichages LCD existants.

Source :


- "HP flexible, unbreakable TFT display demonstrated" : Chris Davies - 12/12/2008 - http://www.slashgear.com/hp-flexible-unbreakable-tft-display-demonstrated-1226090/
- "HP industrialise des écrans flexibles économes et économiques" Atelier BNP Paribas 01/13/2009 - http://www.atelier.fr/usages/10/13012009/hp-fdc-dupont-teijin-films-e-ink-sail-hp-labs-ecran-flexible-carl-taussig-isuppli-37690-.html
- Teonex : http://www.teijindupontfilms.jp/english/product/pen_teo.html

Pour en savoir plus, contacts :


- Vidéo d’une démonstration réalisée sur un prototype d’écran souple disponible sur le site de l’ASU : http://flexdisplay.asu.edu/breakthroughs/milestones
- Site de la compagnie DuPont Teijin Films : http://www.dupontteijinfilms.com/
- Site de la compagnieE Ink : http://www.eink.com/
Code brève
ADIT : 57361

Rédacteur :

Arnaud Souillé, deputy-stic.mst@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….