Des observations satellite au service de la surveillance des plantes invasives

, Partager

La NASA et l’U.S. Geological Survey (USGS) ont mis au point un nouvel outil de surveillance des espèces végétales susceptibles de porter atteinte aux écosystèmes locaux et de menacer la biodiversité. Baptisé ISFS (Invasive Species Forecasting System), cet outil utilise des données des satellites Terra, Aqua et Earth-Observing 1 de la NASA et des satellites Landsat 5 et 7 de l’USGS. Ces observations sont combinées à des données récoltées sur le terrain par des agences gouvernementales ou privées. L’ISFS fournit ensuite des cartes permettant de prévoir l’évolution des plantes à risques. En été 2005, l’USGS a utilisé ce système afin de surveiller la prolifération du tamaris dans l’ouest des Etats-Unis ; cette plante invasive épuise les ressources en eau, augmente le niveau de salinité des sols et pose un risque de dégradation des écosystèmes ripariens.

Source :

NASA 15/02/06 - http://www.nasa.gov/home/hqnews/2006/feb/HQ_06063_Invasive_species.html

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org ; Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org ; Clémence LeFevre, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….