Des signes d’ostéoarthrite retrouvés chez des jeunes gymnastes

, Partager

Chez les jeunes gymnastes, la croissance osseuse est perturbée. Des lésions peuvent apparaître au niveau du radius et plus précisément au niveau de l’épiphyse radiale distale. En effet, le radius est l’os de l’avant-bras qui subit le plus le stress lors de la pratique de la gymnastique. En raison des dommages causés à la croissance radiale, l’os ne se développe pas en proportion du reste du squelette et peut le déformer.

Selon une étude présentée lors de la réunion annuelle de la Société Radiologique d’Amérique du Nord (RSNA), une grande variété de blessures, dont certaines ont rarement été signalées dans la littérature orthopédique et radiologique, ont été mises en évidence au niveau des mains et des poignets de jeunes gymnastes.

Sur un total de 125 examens par IRM de la main et du poignet effectués chez des gymnastes ages de 12 à 16 ans dont le squelette n’est pas encore totalement consolidé, 12 gymnastes présentaient des douleurs chroniques du poignet ou de la main. Les anomalies incluaient deux cas de nécrose de la tête du métacarpe, une nécrose bilatérale focalisée de l’os lunatum au niveau de l’attachement du ligament scapho-lunaire chez un seul patient, quatre cas de douleurs impliquant l’épiphyse radiale distale, et des déchirures du fibrocartilage triangulaire chez quatre patients. Ces altérations du cartilage qui conduisent a la formation de tissu cicatriciel sont des signes d’ostéoarthrite. Cette maladie, qui touche préférentiellement les personnes âgées, entraîne des enflures, des douleurs et des raideurs dans les membres atteints.

Selon le Dr Dwek, auteur de l’étude, "ces types de blessures touchant le radius et les petits os du poignet jusqu’aux extrémités des doigts sont susceptibles de se développer au début de l’ostéoarthrite. En modifiant certaines pratiques d’entraînement, il serait possible de limiter le stress subi par les articulations et les os en croissance. A long terme, il n’est pas rare de rencontrer des gymnastes avec un cubitus plus long que le radius. Certains anciens gymnastes doivent subir une intervention chirurgicale pour raccourcir le cubitus et retrouver le bon ajustement des os du poignet avec l’avant-bras".

Source :


- "MRI Shows New Types of Injuries in Young Gymnasts" MORLAY Maureen, BROOKS Linda - 01/12/08 - http://www.rsna.org/Media/rsna/RSNA08_newsrelease_target.cfm?id=386
- "MR Imaging of Overuse Injuries in the Skeletally Immature Gymnast : Spectrum of Soft Tissue and Osseous Lesions in the Hand and Wrist" - DWEK Jerry, CHUNG Christine - 04/12/08 - http://rsna2008.rsna.org/event_display.cfm?em_id=6019493

Pour en savoir plus, contacts :

L’ostéoarthrite - http://sante.canoe.com/channel_section_details.asp?channel_id=32&text_id=1179&relation_id=1079
Code brève
ADIT : 56904

Rédacteur :

Alexandre Touvat (deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….